Rechercher

Un candidat au Sénat US annule un événement à cause d’une croix gammée anti-vax

Herschel Walker, ancien running back républicain de Géorgie, qualifie l'image de "très offensante" et affirme qu'elle "ne reflète pas les valeurs" de sa campagne

L'ancien président Donald Trump écoute le candidat au Sénat de la Géorgie, Herschel Walker, lors de son rallye "Save America" à Perry, en Géorgie, le samedi 25 septembre 2021. (AP Photo/Ben Gray)
L'ancien président Donald Trump écoute le candidat au Sénat de la Géorgie, Herschel Walker, lors de son rallye "Save America" à Perry, en Géorgie, le samedi 25 septembre 2021. (AP Photo/Ben Gray)

JTA – Un candidat républicain au Sénat américain en Géorgie a annulé une collecte de fonds qui devait être organisée par une productrice de films dont le compte de réseaux sociaux affichait une croix gammée en guise de symbole anti-vax.

La productrice, Bettina Sofia Viviano-Langlais, devait organiser une collecte de fonds pour Herschel Walker, un joueur de football à la retraite qui se présente à l’investiture républicaine pour le Sénat américain en Géorgie.

Mme Viviano-Langlais et son mari, Jim Langlais, avaient aussi accueilli l’an dernier le feu de joie où l’on brûle des masques, organisé par les conservateurs juifs de Dallas pour célébrer la fin des restrictions dues à la COVID au Texas.

La photo de profil de Viviano-Langlais sur Twitter montrait quatre seringues disposées en forme de croix gammée, un symbole émergeant dans le mouvement anti-vaccination qui a fait des comparaisons entre les règles de santé publique et la Shoah un pilier.

Interrogée sur l’image par The Atlanta Journal-Constitution, les responsables de la campagne ont d’abord répondu par une déclaration mercredi matin disant que l’image était « clairement un graphique contre la vaccination obligatoire » et que « Herschel s’oppose sans équivoque à l’antisémitisme et au sectarisme de toutes sortes ».

Mais quelques heures plus tard, ils ont opéré un changement de cap, qualifiant l’image de « très offensante » et déclarant qu’elle « ne reflète pas les valeurs d’Herschel Walker ou de sa campagne ». La collecte de fonds, prévue pour ce week-end, a été annulée.

Viviano-Langlais a nié que l’image était antisémite dans un tweet supprimé depuis, bien qu’elle ait mal orthographié le mot au passage.

« Je suis celle qui a posté l’image, et à cause du besoin de la gauche de faire taire la liberté d’expression, je l’ai enlevée », a-t-elle écrit mercredi. « C’est insensé de penser que cette photo était antisémite. C’est désespéré en fait. C’était une photo montrant ce qui se passe lorsque des fascistes exigent que les gens insèrent dans leur corps une substance étrangère dont ils ne veulent pas… »

S’il remporte l’investiture républicaine en mai 2022, Walker affrontera le sénateur démocrate Raphael Warnock lors de l’élection générale de novembre 2022. M. Walker a reçu le soutien de l’ancien président Donald Trump.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...