Un comté anglais interdit la viande abattue rituellement dans les écoles publiques
Rechercher

Un comté anglais interdit la viande abattue rituellement dans les écoles publiques

L’interdiction religieuse d’étourdir les animaux avant l’abattage est considérée comme une cruauté par le Lancashire

Logos de casheroute. Illustration. (Crédit : Shutterstock)
Logos de casheroute. Illustration. (Crédit : Shutterstock)

Un comté du nord de l’Angleterre ne permettra plus que la viande issue de l’abattage rituel soit servie dans les écoles publiques, ce qui met en colère juifs et musulmans.

L’interdiction a été décidée en octobre par le Conseil du comté de Lancashire, la banlieue de Manchester qui accueille la deuxième plus grande communauté juive du Royaume-Uni, avec plus de 25 000 personnes, a indiqué mercredi le Jewish News de Londres.

Les membres du Conseil ont voté à 41 contre 24 pour interdire ce type de viande dans les écoles dirigées par le comté. Quinze membres du Conseil se sont abstenus.

Le Lancashire approvisionne actuellement 27 écoles en viande provenant d’animaux qui ont été abattus sans être étourdis. La plupart de cette viande est halal, 1,2 million de repas sont servis chaque année à 12 000 enfants.

Les deux prescriptions religieuses, juive et musulmane, interdisent la consommation d’animaux qui ne sont pas totalement conscients au moment de l’abattage rituel. Si l’animal est étourdi avant d’être égorgé, la viande n’est pas considérée comme casher selon la norme juive, ni halal pour la norme musulmane. Les militants pour les droits des animaux s’opposent à cette coutume, la jugeant cruelle, tout comme les ultranationalistes en Europe.

Le chef du gouvernement du comté, Geoff Driver, qualifie cette coutume « d’odieuse » et de « cruelle », a rapporté le Jewish News.

Les responsables communautaires juifs de Londres et Manchester ont rencontré Driver plus tôt cette année, et se sont dit « troublés » par son « attitude dédaigneuse » poursuit le journal.

Après la réunion, Marie van der Zyl, une vice-présidente du Board of Deputies of British Jews, a dit que Driver « a refusé de mesurer le danger de son affirmation selon laquelle les membres des conseils juifs et musulmans ne pouvaient pas être objectifs en raison de leurs croyances ».

Plus tôt cette année, deux des trois régions fédérales de Belgique ont voté pour l’interdiction de l’abattage des animaux sans étourdissement d’ici à 2019.

L’abattage sans étourdissement est désormais interdit dans cinq pays membres de l’Union européenne – Suède, Danemark, Finlande, Lituanie et Slovaquie – tout comme dans trois autres pays en dehors de l’Union européenne : Norvège, Suisse et Islande. L’Autriche et l’Estonie, membres de l’Union européenne, imposent une surveillance tellement stricte de la coutume que pour certains juifs, il est pratiquement impossible de l’appliquer.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...