Un corps retrouvé à Tel Aviv est celui d’une femme portée disparue
Rechercher

Un corps retrouvé à Tel Aviv est celui d’une femme portée disparue

Sivan Lavi avait disparu après le décès de son fils la semaine dernière

Un chantier de Tel Aviv où a été retrouvé le corps d'une femme, le 9 avril 2017. (Crédit : Magen David Adom)
Un chantier de Tel Aviv où a été retrouvé le corps d'une femme, le 9 avril 2017. (Crédit : Magen David Adom)

La police a indiqué dimanche que le corps retrouvé sur un chantier de Tel Aviv était celui d’une femme qui a disparu de son domicile, une semaine après le décès de son fils.

L’enquête préliminaire a conclu que le corps était celui de Sivan Lavi, 46 ans, qui habitait à Givatayim.

Des centaines de bénévoles et de policiers s’étaient mobilisés pour retrouver Lavi, portée disparue samedi, dans tout Tel Aviv, après la mort de son fils de 12 ans dans un accident.

Le corps a été retrouvé sur un chantier de la rue Yigal Alon de Tel Aviv. La femme se serait suicidée en sautant du toit d’un immeuble.

La police et les services d’urgence du Magen David Adom ont été déployés sur les lieux.

Une image de Sivan Lavi diffusée par la police le 8 avril 2017 (Crédit : Police israélienne)
Une image de Sivan Lavi diffusée par la police le 8 avril 2017 (Crédit : Police israélienne)

Les forces de l’ordre, inquiètes pour sa vie, avaient demandé l’aide de la population pour rechercher Sivan Lavi.

Ce sont plus de 150 agents de police et bénévoles qui ont ratissé la ville pour retrouver Lavi, qui avait quitté le domicile de sa mère à Givatayim dans la matinée de samedi, alors qu’elle était dans un état qui avait été qualifié de désespéré par la police.

Lavi et son fils avaient été légèrement blessés mardi dans l’incendie de leur maison située dans le quartier de Kiryat Haim à Tel Aviv. Tous deux étaient retournés dans l’appartement endommagé deux jours plus tard, où ils auraient été exposés à des vapeurs chimiques toxiques encore présentes après l’incendie.

Ne parvenant pas à contacter sa fille, la mère de Lavi était venue à l’appartement et avait retrouvé sa fille dans un état de confusion et son petit fils inconscient.

Les services médicaux avaient prononcé le décès du jeune garçon sur le lieu de la tragédie tandis que Lavi, légèrement blessée, avait été prise en charge à l’hôpital Ichilov.

La police avait établi qu’aucun soupçon ne reposait sur Lavi dans l’affaire de la mort de son fils.

Les recherches pour retrouver la mère désespérée se sont étendues de Givatayim à Tel Aviv et se sont concentrées dans le secteur du parc Ariel Sharon.

C’est la conseillère municipale de Tel Aviv Ophira Yochanan-Wolk qui a coordonné les recherches, déclarant au site d’information Ynet que « plus de 150 bénévoles se sont manifestés dans la première vague ».

« Plus tard dans la soirée, davantage encore de volontaires sont venus aider pour explorer les parcs qui se situent autour de la maison de la grand-mère à Givatayim », a-t-elle déclaré.

Une autopsie sera rapidement pratiquée sur le corps de Lavi au centre médical Abu Kabir pour déterminer la cause de sa mort. Les autorités pensent que son fils est mort après l’exposition à des gaz toxiques ou à l’inhalation de fumée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...