Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Un éminent rabbin demande aux militants anti-Israël de cesser de chanter sa chanson

Selon le rabbin Menachem Creditor, la chanson Olam Chesed Yibaneh, reprise par des membres de Jewish Voice for Peace à Yale, est mal interprétée et détournée

Le rabbin Menachem Creditor s'adressant à sa congrégation Netivot Shalom à Berkeley, en Californie (Crédit : Creditor)
Le rabbin Menachem Creditor s'adressant à sa congrégation Netivot Shalom à Berkeley, en Californie (Crédit : Creditor)

JTA – Un rabbin new-yorkais a réitéré son appel à ce que sa musique ne soit pas entonnée par des manifestants anti-Israël, des étudiants de l’université de Yale ayant utilisé sa chanson lors des manifestations qui s’y sont déroulées.

Le rabbin Menachem Creditor s’est dit « bouleversé » d’apprendre que « Olam Chesed Yibaneh », une chanson qu’il a écrite après les attentats terroristes du 11 septembre et qui est devenue un pilier des militants juifs progressistes, a été chantée à la fin d’un seder organisé par le groupe antisioniste Jewish Voice for Peace (JVP) à l’université de Yale. Yale est l’une des dizaines d’établissements universitaires où des campements de protestation anti-Israël ont été installés ces dernières semaines.

« Je tiens à préciser que je suis fermement opposé à ce que cette chanson soit utilisée dans un contexte hostile à Israël ou au peuple juif », a affirmé Creditor dans un communiqué. « Ceux qui utilisent la chanson lors de ces manifestations détournent son message d’amour et de soutien à Israël. Je ne peux pas accepter son utilisation par ces manifestants, dont les convictions ne pourraient être plus éloignées des miennes ».

Creditor, le rabbin en résidence à l’UJA-Federation de New York, avait déjà demandé à ce que sa chanson ne soit pas chantée lors de manifestations anti-Israël en novembre, un mois après le début de la guerre d’Israël contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza, qui a débuté le 7 octobre avec l’assaut de milliers de terroristes sur le sud d’Israël, durant lequel ils ont massacré près de 1 200 personnes, et pris 253 otages, pour la plupart des civils.

À l’époque, un membre du groupe antisioniste IfNotNow a déclaré que le groupe cesserait d’inclure « Olam Chesed Yibaneh » et une chanson écrite par un autre musicien juif qui s’était également opposé à son utilisation lors d’actions menées dans tout le pays pour réclamer un cessez-le-feu. Le porte-parole national avait toutefois refusé de répondre aux questions concernant l’utilisation de ces chansons.

Creditor avait alors dit à la Jewish Telegraphic Agency qu’il avait décliné les offres d’assistance juridique bénévole pour limiter l’utilisation de sa chanson, estimant qu’un litige donnerait « trop d’oxygène » à la question. Il avait ajouté qu’il souhaitait simplement que les manifestants cessent [de l’utiliser], tout en reconnaissant qu’il serait difficile de rompre avec des habitudes de longue date.

« Il est difficile de contrôler l’utilisation de son art une fois qu’il a été créé », expliquait-il en novembre dernier. « Mais ce qui me fait le plus mal, c’est de voir ma chanson utilisée comme une arme contre le cœur de ma propre famille. »

Aujourd’hui, a-t-il ajouté dans son communiqué, il voit un renouvellement de la mission de sa chanson dans la défense d’Israël, à un moment où le pays est de plus en plus assiégé.

« Je suis extrêmement fier de ‘Olam Chesed Yibaneh’ et de ce qu’elle représente », a-t-il déclaré. « En ces jours difficiles, je continuerai à la chanter à tue-tête pour témoigner de mon soutien indéfectible à Israël et de ma solidarité inébranlable avec les familles d’otages et leurs proches toujours en captivité. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.