Rechercher

Un enfant de 12 ans décède au lendemain d’un incendie chez lui à Petah Tikva

Deux de ses frères ont été légèrement blessés ; un voisin qui s'est précipité dans la maison pour les secourir est également grièvement blessé

Emil Laufer. (Autorisation)
Emil Laufer. (Autorisation)

Un jour après qu’un incendie a touché une maison de Petah Tikva, un garçon de 12 ans grièvement blessé est décédé vendredi soir.

Emil Alufer avait été transporté à l’hôpital dans un état critique dans la nuit de jeudi à vendredi avec de graves brûlures. Il avait également inhalé de la fumée, ont rapporté des médecins.

Un autre homme dans la cinquantaine a été grièvement blessé après s’être précipité dans la maison pour sauver les jeunes frères d’Emil Alufer. Les deux enfants, âgés de 10 et 7 ans, ont été légèrement blessés suite à des inhalations de fumée. Le voisin n’a pas pu sauver Emil.

Des volontaires des services d’incendie et de secours sont arrivés peu de temps après et ont réussi à extraire le garçon de la maison, qui avait été apparemment pris au piège dans une douche.

Il a été emmené au centre médical Schneider, avec ses jeunes frères. Le voisin a été emmené au centre médical Rabin voisin.

Le garçon est décédé vendredi soir, a annoncé l’hôpital dans un communiqué.

Un incendie détruit une maison à Petah Tikva, le 23 septembre 2021. (Crédit : Services d’incendie et de secours)

Les pompiers ont ouvert une enquête pour déterminer si l’incendie avait été causé par une batterie de scooter électrique laissée sans surveillance ou défectueuse. Un journaliste de la Douzième chaine a découvert un certain nombre de batteries et de chargeurs dans le salon de l’appartement.

« J’ai été réveillé par une explosion », a déclaré le père d’Emil, Gadi Alufer, à la Treizième chaine. « Le feu s’est propagé de telle manière que je ne pouvais pas y retourner, même d’un centimètre », a-t-il déclaré.

« Je n’ai pas réussi à le sauver. Il a crié ‘papa’, et c’est tout », a-t-il ajouté.

De telles batteries nécessitent d’être surveillées et manipulées correctement, et auraient déjà déclenché de nombreux incendies par le passé.

« Il doit y avoir une loi, à mon avis, concernant cette histoire. Ce n’est pas la première fois que j’entends parler d’une batterie de scooter qui explose », a déclaré la mère du garçon, Revital Alufer, à la chaine.

« Alors que les vélos et les scooters électriques sont de plus en plus populaires, nous entendons de plus en plus parler d’incendies causés par une mise en charge dangereuse de la batterie », a déclaré Orly Silvinger, responsable de l’organisation Beterem, qui milite pour la sécurité des enfants, à la Douzième chaîne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...