Rechercher

Un envoyé israélien présente ses lettres de créance au Tchad après 50 ans d’absence

Le renouvellement des liens intervient suite aux accords conclus en 2019 entre l'ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu et le défunt président tchadien Idriss Deby Itno

L'ambassadeur Ben Bourgel présente ses lettres de créance au président tchadien Mahamat Idriss Deby Itno, le 17 mai 2022. (Crédit : Ministère des Affaires étrangères/Twitter)
L'ambassadeur Ben Bourgel présente ses lettres de créance au président tchadien Mahamat Idriss Deby Itno, le 17 mai 2022. (Crédit : Ministère des Affaires étrangères/Twitter)

Un diplomate israélien a présenté mardi ses lettres de créance au président du Tchad pour la première fois depuis 50 ans.

Ben Bourgel, l’ambassadeur non résident de plusieurs pays africains, dont le Sénégal, la Gambie et la Guinée, a présenté ses lettres de créance au président tchadien Mahamat Idriss Deby Itno.

« Cela marque une étape importante dans l’approfondissement des relations entre le Tchad et Israël depuis leur reprise en 2019 », a tweeté l’ambassade d’Israël au Sénégal. « L’ambassadeur Bourgel et son équipe travailleront à renforcer la coopération entre les deux pays dans des domaines d’intérêt commun tels que le changement climatique, l’agriculture, la gestion de l’eau et la santé. »

Avant sa nomination au poste d’ambassadeur au Sénégal en 2021, Bourgel a occupé le poste de ministre-conseiller, coordinateur politique de la Mission permanente d’Israël auprès des Nations unies à New York, où il était responsable des affaires stratégiques, du Moyen-Orient et du Conseil de sécurité. Selon l’ambassade d’Israël au Sénégal, il était également responsable de la commission du désarmement et des affaires politiques spéciales.

Israël et le Tchad ont annoncé le rétablissement de leurs relations diplomatiques en janvier 2019, le Tchad avait rompu ses liens avec Israël en 1972 en raison des pressions exercées par l’homme fort libyen Mouammar Kadhafi. L’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu avait rencontré l’ancien président tchadien Idriss Deby Itno pour convenir de renforcer les échanges bilatéraux également.

L’année suivante, des informations contradictoires ont été publiées sur la question de savoir si le Tchad allait ou non établir une mission diplomatique à Jérusalem. Selon Israël un haut fonctionnaire tchadien avait indiqué que son pays était prêt à ouvrir une mission diplomatique officielle à Jérusalem. Mais cette information avait été démentie par le ministère des Affaires étrangères du Tchad, par le biais de la chaîne d’information arabe Al Jazeera.

Deby, qui a gouverné le pays d’Afrique centrale pendant plus de trois décennies, a été tué l’année dernière sur le champ de bataille lors d’une lutte contre les rebelles. Son fils l’a remplacé à la présidence du Tchad.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...