Un film israélien sur un rappeur arabe primé à Tribeca
Rechercher

Un film israélien sur un rappeur arabe primé à Tribeca

'Junction 48', réalisé par Udi Aloni et racontant l’histoire d'un jeune artiste luttant contre les préjugés juifs et la répression arabe, remporte le prix du meilleur film international

Le réalisateur israélien Udi Aloni. (Crédit : la Dixième chaîne)
Le réalisateur israélien Udi Aloni. (Crédit : la Dixième chaîne)

Un film israélien sur les expériences d’un rappeur arabe alors qu’il se forge une carrière artistique dans la ville mixte de Lod a remporté le prix du Meilleur long métrage international de 2016 au Festival du Film de Tribeca, jeudi.

Junction 48, réalisé par Udi Aloni, raconte l’histoire de l’artiste hip-hop Kareem et de son amie, la chanteuse Manar, alors qu’ils se battent contre les préjugés et la discrimination de la société israélienne, ainsi que contre le conservatisme et la violence de leur propre communauté.

En février, le film a remporté le prix du public du Festival du Film International de Berlin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...