Un fonds de 307 M de $ pour investir dans la technologie médicale israélienne
Rechercher

Un fonds de 307 M de $ pour investir dans la technologie médicale israélienne

Les partenaires d'OrbiMed étudieront leur possibilité lors d'un salon sur la technologie médicale à Tel-Aviv cette semaine

La conférence IATI-Biomed (Crédit : Autorisation)
La conférence IATI-Biomed (Crédit : Autorisation)

A la veille d’un événement majeur mettant en évidence les réalisations d’Israël dans l’industrie de la technologie médicale, la firme internationale de capital-risque sur les soins de santé, OrbiMed, a annoncé lundi la clôture de son deuxième fonds de capital-risque axé sur Israël.

Le fonds, OrbiMed Israël Partners II, a permis de réunir environ 307 millions de dollars. Les investisseurs comprennent plusieurs des plus grandes sociétés spécialisées dans les soins médicaux du monde et des dizaines d’investisseurs institutionnels et de family offices, des sociétés qui gèrent les fortunes familiales.

OrbiMed est le plus grand investisseur en capital risque au monde dédié exclusivement au secteur médical, avec plus de 15 milliards de dollars d’actifs sous sa gestion, en investissant dans un large éventail d’entreprises à travers une gamme d’investissements – les fonds d’investissement privés, des fonds publics, des fonds redevance / dette, et autres.

L’entreprise a commencé à être actif en Israël en 2010, avec la création du fonds Israel Partners OrbiMed, qui s’est clôturé à 222 millions de dollars en 2011.

Le premier fonds a investi dans 28 sociétés, avec son plus grand succès étant la sortie de son portefeuille de sociétés eCam Biotherapeutics, qui développe des traitements contre le cancer. eCam a été acquise par Merck pour un montant de plus de 600 millions de dollars.

« Israël est un lieu irrésistible pour l’innovation des sciences de la vie, à égalité avec les meilleures régions aux États-Unis et en Europe », a commenté Jonathan Silverstein, le co-responsable de l’effort du fonds d’investissement mondial, OrbiMed.

« Avec ce fonds, nous allons encore accélérer notre rythme d’investissement en Israël et aider à nourrir les innovations locales dans les grandes entreprises médicales ».

Ruti Alon, une partenaire chez Pitango Venture Capital et qui est la présidente de  la 15e Conférence annuelle de l'IITA-Biomed (Crédit : Autorisation)
Ruti Alon, une partenaire chez Pitango Venture Capital et qui est la présidente de la 15e Conférence annuelle de l’IITA-Biomed (Crédit : Autorisation)

La preuve a été faite sur le fait que c’est un lieu attractif à Tel Aviv mardi tandis que la 15e Conférence annuelle de l’IITA-Biomed débutait.

« Toutes les grandes entreprises pharmaceutiques et de la technologie de la santé, de Merck à Pfizer à Sanofi, et beaucoup d’autres, ont des centres de recherche et développement en Israël, et il y a des dizaines, voire des centaines de start-ups qui au fil des années ont présenté des solutions uniques à certains des problèmes les plus pressants de la biotechnologie », selon Ruti Alon, une partenaire générale chez Pitango Venture Capital et qui est la présidente de l’événement.

« La plupart des brevets sur les produits pharmaceutiques qui sont actuellement utilisés pour traiter le cancer, les problèmes cardiaques, et beaucoup d’autres ont été développés dans les institutions israéliennes comme l’université hébraïque ou l’Institut Weizmann ».

Des dizaines de ces entreprises internationales, ainsi que plus de 100 start-ups dans le domaine de la biomédecine et la biotechnologie, ont exhibé leurs produits lors de la conférence.

Les conférences précédentes de Biomed ont accueilli plus de 6 000 cadres supérieurs, des scientifiques et des ingénieurs de cette industrie, dont environ 1 000 participants de plus de 45 pays et de plus de 4 500 de rencontres en tête à tête, ainsi que l’IATA, le groupe de coordination de l’industrie de la haute technologie israélienne. On ne s’attend pas à moins cette année

Parmi les intervenants figurent des cadres et des experts de sociétés comme Roche, Pfizer, IBM, Sanofi, Novartis, Mayo Clinic Ventures, Bristol Myers, et beaucoup d’autres, qui, au cours de la semaine discuteront des questions telles que les biothérapies, l’oncologie, la cardiologie, le développement pharmaceutique, et l’approbation du gouvernement et la conformité des produits.

« Les participants seront en mesure de profiter des tables rondes, des présentations d’experts, des occasions pour réseauter, de démonstrations de produits, de l’innovation et d’explorer les tendances qui façonnent l’avenir des systèmes de santé et la science des écosystèmes de la vie », a déclaré Alon.

Orbimed sera là également, à la recherche d’opportunités d’investissement grâce à son nouveau fonds, a déclaré le Dr Nissim Darvish, un directeur général d’OrbiMed.

« Notre nouveau fonds repose sur un bilan fort d’investissements d’OrbiMed depuis 16 ans en Israël. Avec un fonds de cette taille, OrbiMed est bien positionné pour être un partenaire important pour les entrepreneurs, les institutions de recherche et d’autres organisations de l’industrie ici en Israël ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...