Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

Un géant taïwanais de fret suspend à son tour la traversée « jusqu’à nouvel ordre »

Evergreen est le dernier transporteur maritime à suspendre ses traversées en mer Rouge à la suite d’attaques des Houthis du Yémen dans la région

Des rebelles houthis prenant d'assaut le cargo Galaxy Leader, le 19 novembre 2023. (Crédit : Houthi Media Center via AP)
Des rebelles houthis prenant d'assaut le cargo Galaxy Leader, le 19 novembre 2023. (Crédit : Houthi Media Center via AP)

Le géant taïwanais du transport maritime Evergreen a annoncé, lundi, qu’il suspendait la traversée de la mer Rouge et ses expéditions de fret en provenance et à destination d’Israël avec « effet immédiat », en raison de « l’escalade de la situation de guerre » déclenchée à cause des massacres perpétrés par le groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sol israélien le 7 octobre.

Il s’agit de la dernière grande compagnie maritime à suspendre ses traversées en mer Rouge à la suite d’attaques des rebelles houthis pro-Iran du Yémen dans la région.

En raison de « l’escalade de la situation de guerre ces derniers jours, Evergreen va suspendre temporairement les importations et exportations de fret en provenance ou à destination d’Israël en raison de risques croissants et de considérations liées à la sécurité, avec effet immédiat, et ce jusqu’à nouvel ordre », a déclaré Evergreen dans une note à ses clients.

Le géant CMA CGM, premier transporteur maritime français, avait annoncé samedi qu’il suspendait, comme les groupes danois Maersk et allemand Hapag-Lloyd avant lui, la traversée de la mer Rouge par ses porte-conteneurs après des attaques perpétrées contre des navires par des rebelles houthis.

Ces dernières semaines, les Houthis ont multiplié les attaques près du détroit stratégique de Bab al-Mandab, qui sépare la péninsule arabique de l’Afrique et par lequel transite 40 % du commerce international.

Plusieurs missiles et drones ont été abattus par des navires de guerre américains et français qui patrouillent dans la zone.

Les Houthis, au Yémen, soutenus par l’Iran, ont publié une vidéo montrant comment le groupe avait détourné un navire de transport lié à Israël dans la mer Rouge, le 20 novembre 2023. (Crédit : Capture d’écran/X)

Ces Yéménites, proches de l’Iran, ont prévenu qu’ils viseraient des navires naviguant au large des côtes du Yémen ayant des liens avec Israël, en riposte à la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas dans la bande de Gaza.

La mer Rouge est surveillée étroitement par la communauté internationale depuis des années : cette « autoroute de la mer » reliant la Méditerranée à l’océan Indien, sur laquelle circulent chaque année quelque 20 000 navires, est une zone géopolitique et commerciale stratégique.

40 % du commerce international mondial transite par le détroit qui relie le Yémen, à la pointe sud-ouest de la péninsule arabique, et le continent africain.

La série d’attaques a conduit un certain nombre de grandes compagnies maritimes à éviter le goulot d’étranglement maritime et à contourner l’Afrique par le Cap de Bonne Espérance, une route plus longue et bien plus coûteuse.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.