Un groupe juif russe pleure son ancienne directrice tuée dans l’accident du Sinaï
Rechercher

Un groupe juif russe pleure son ancienne directrice tuée dans l’accident du Sinaï

Anna Tichinskaya, 27 ans, une ancienne organisatrice de Hillel Russie, figure parmi les 224 passagers tués dans le crash du vol 7K9268

Anna Tishinskaya, 27 ans, une ancienne employée de Hillel Russie, est pleurée par l'organisation après sa mort dans le crash aérien dans la péninsule du Sinaï du 31 octobre 2015 (Capture d'écran / site de Hillel Russie)
Anna Tishinskaya, 27 ans, une ancienne employée de Hillel Russie, est pleurée par l'organisation après sa mort dans le crash aérien dans la péninsule du Sinaï du 31 octobre 2015 (Capture d'écran / site de Hillel Russie)

L’organisation étudiante juive Hillel Russie pleure l’ancienne directrice du programme qui est morte à bord de l’avion russe qui s’est écrasé en Egypte.

Anna Tichinskaya, âgée de 27 ans, était en route de Sharm el-Sheikh vers Saint-Pétersbourg à bord d’un vol charter affrété par la compagne aérienne Kogalymavia lorsqu’il s’est crashé samedi dans la péninsule du Sinaï. Tous les 224 passagers, la plupart des touristes russes, sont morts, ont affirmé les autorités égyptiennes.

Tichinskaya « faisait partie de la famille », même si elle ne travaillait plus pour Hillel, a déclaré l’organisation.

« Anya, tu avais énormément de talent, tu étais vive, intrépide, sincère, gentille et brillante. Tu étais vraiment une personne extraordinaire », peutt-on lire dans le communiqué.

Tichinskaya était diplomée de l’Université d’Etat de Saint-Pétersbourg, où elle a étudié l’histoire, selon un article sur le site en langue russe isrageo.com . Elle a pris part aux activités d’Hillel Russie et du Centre Culturel Israélien de Saint-Pétersbourg, où elle a organisé des événements jusqu’en 2012.

Un groupe affilié à l’Etat islamique a revendiqué avoir abattu l’avion, mais des experts en sécurité aérienne déclarent que c’est peu probable. Un avion volant à l’altitude à laquelle l’avion de la compagnie Kogalymavia a disparu des radars serait hors de portée des armes que les djihadistes de la région possèdent, ont déclaré les officiels.

Les autorités éypgtiennes travaillent pour retrouver la boîte noire de l’avion afin de déterminer les causes de l’accident.

Le personnel du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...