Un homme de Jérusalem-Est arrêté pour avoir giflé des jeunes ultra-orthodoxes
Rechercher

Un homme de Jérusalem-Est arrêté pour avoir giflé des jeunes ultra-orthodoxes

Un utilisateur TikTok de 21 ans, originaire de Beit Hanina, a publié la vidéo de l’agression, qui a provoqué l'indignation

Une vidéo publiée sur TikTok montre un suspect de Jérusalem-Est en train de gifler deux jeunes juifs ultra-orthodoxes dans le tramway de la ville, le 15 avril 2021. (Capture d'écran vidéo)
Une vidéo publiée sur TikTok montre un suspect de Jérusalem-Est en train de gifler deux jeunes juifs ultra-orthodoxes dans le tramway de la ville, le 15 avril 2021. (Capture d'écran vidéo)

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la police a arrêté un suspect habitant dans le quartier de Beit Hanina à Jérusalem-Est, soupçonné de s’être filmé en train de gifler deux adolescents ultra-orthodoxes dans le tramway de la capitale.

La vidéo, publiée sur TikTok, montre le suspect en train de gifler les deux jeunes, une agression apparemment soudaine, faisant tomber les lunettes de l’un d’eux.

Une légende en arabe au-dessus de la vidéo dit : « Vous continuerez à supprimer et je continuerai à créer. C’est soit le peuple palestinien, soit vous. »

La police a déclaré que le suspect de 21 ans sera traduit devant le tribunal de première instance de Jérusalem vendredi pour une prolongation de sa détention provisoire.

Un porte-parole de la police a déclaré que l’enquête était en cours.

La vidéo a provoqué un tollé en ligne. Beaucoup d’internautes ont partagé un numéro de téléphone qui, selon eux, appartiendrait au suspect, et l’ont inondé de messages.

Vendredi, le père de l’un des garçons a déclaré à Kan que son fils de 14 ans était rentré chez lui « bouleversé, humilié et effrayé » à la suite de l’incident.

« J’ai dit à mon fils que, dorénavant, il ne prendrait plus le tramway et nous ferions en sorte que quelqu’un l’emmène. Aujourd’hui c’était une gifle, demain ça pourrait être bien pire », a-t-il dit.

Le père du suspect arrêté a déclaré à la radio militaire que son fils n’avait rien à voir avec l’incident, affirmant qu’il avait simplement « reçu et téléchargé la vidéo sur TikTok ».

« Je suis contre la violence, j’ai beaucoup travaillé avec les Haredim. J’ai contacté la police hier de mon propre chef parce que nous avons reçu de nombreuses menaces », a ajouté le père du suspect.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...