Rechercher

Un homme tué dans un accident près de Beer Sheva. Appel à la prudence du président

L’accident a causé la mort de Rami Abu al-Qiaan et blessé ses 2 enfants. Pour Herzog, la hausse du nombre de décès sur les routes est « épouvantable »

Rami Abu al-Qiaan. (Courtoisie)
Rami Abu al-Qiaan. (Courtoisie)

Un homme de 33 ans a été tué, samedi, lorsque son véhicule s’est renversé au sud de Beer Sheva. Ses deux enfants souffrent de blessures légères à modérées.

La mort de Rami Abu al-Qiaan porte à 18 le nombre de personnes tuées dans des accidents de la route au cours de la semaine passée.

Dans un message publié sur Twitter samedi soir, le président Isaac Herzog a regretté les « 18 familles endeuillées et mondes disparus en l’espace d’une semaine. »

« C’est épouvantable. La lutte contre l’insécurité routière nous concerne absolument tous », a-t-il ajouté, invitant les Israéliens à faire particulièrement attention « au volant, ou lorsqu’ils sont piétons, sur les routes et aux intersections ».

Abu al-Qiaan, habitant de Hura dans le Neguev, conduisait sur la route 80 près de Har Amasa avec ses enfants, âgés de 12 et 15 ans, à bord lorsque la voiture s’est renversée pour des raisons encore indéterminées.

Les trois victimes ont été transportées d’urgence à l’hôpital Soroka de Beer Sheva, mais le père a rapidement succombé à ses blessures.

Sa mort fait suite à celle de Liron Brami, âgée de 14 ans, tôt samedi, heurtée par une voiture qui a grillé un feu rouge à Petah Tikva, dans le centre du pays.

Le nombre de décès sur les routes, ces derniers jours, est anormalement élevé, puisqu’il est de 18 pour la semaine écoulée, dont 15 pour les quatre derniers jours.

Au total, 364 personnes ont trouvé la mort dans des accidents de la circulation en Israël, en 2021.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...