Un imam « reformé » après avoir espéré, dans son sermon, que tous les Juifs meurent
Rechercher

Un imam « reformé » après avoir espéré, dans son sermon, que tous les Juifs meurent

Sheikh Aymen Elkasaby rencontrera des chefs de file inter-confessionnels après avoir blâmé les Juifs pour l'attaque contre la mosquée du Sinaï qui a tué plus de 300 personnes

L'imam Aymen Elkasaby donne un sermon au Le Centre Islamique de Jersey City, aux Etats Unis, le 24 novembre (Crédit : Capture d'écran / Memri)
L'imam Aymen Elkasaby donne un sermon au Le Centre Islamique de Jersey City, aux Etats Unis, le 24 novembre (Crédit : Capture d'écran / Memri)

Un imam du New Jersey aurait été envoyé pour être « reformer » après avoir exprimé l’espoir dans un sermon la semaine dernière que tous les Juifs seraient tués et affirmé précédemment qu’une attaque terroriste meurtrière du Sinaï avait été menée par les Juifs.

La semaine dernière, Sheikh Aymen Elkasaby a fait des sermons au Centre Islamique de Jersey City au cours desquels il a appelé « Allah à se venger des oppresseurs juifs » du mont du Temple et à « les tuer jusqu’au dernier », selon une traduction fournie par le Middle East Media Research Institute (MEMRI).

Ce sermon a eu lieu quelques jours après que le président américain Donald Trump a défié les mises en garde du monde entier et reconnu Jérusalem comme la capitale d’Israël.

Dans un autre sermon en novembre, Elkasaby a également déclaré que l’idée que l’attaque terroriste à la mosquée Al-Rawda dans la péninsule du Sinaï, qui avait tué plus de 300 fidèles, avait été menée par l’Etat islamique (EI) était « ridicule ».

L’imam a déclaré que le massacre « ne pouvait être fait que par les ennemis de l’Islam — les Juifs et leurs subordonnés parmi les dirigeants musulmans », selon la traduction du MEMRI.

L’attaque du 24 novembre aurait été perpétrée parles djihadistes de l’Etat islamique ou ses affiliés, qui ont mené une série d’attaques terroristes dans le Sinaï, en partie parce que la mosquée est associée à des adeptes de la branche mystique soufie de l’islam sunnite, et cible tous ceux qui ne suivent pas sa version de l’islam.

Le président du Centre islamique de Jersey City, Ahmed Shedeed, a annoncé qu’Elkasaby rencontrerait des « chercheurs interconfessionnels » qui « échangeront avec lui et le reformeraient », selon un communiqué publié jeudi.

Le président du Centre islamique de Jersey City, Ahmed Shedeed, lors d’une réunion interconfessionnelle dans son établissement le 8 novembre 2017 (Crédit : Capture d’écran / YouTube)

« C’est comme envoyer quelqu’un en cure de désintoxication », a-t-il déclaré à l’organisation de presse juive de droite Algemeiner.

« Les chercheurs l’aideront à apprendre à gérer ces problèmes ».

Pour sa part, Shedeed est reconnu à l’échelle nationale pour son travail inter-religieux. Il était l’invité d’honneur du sénateur du New Jersey, Cory Booker, lors du discours sur l’état de l’Union 2016 de l’ancien président américain Barack Obama.

Le mois dernier, le Centre Islamique de Shedeed a également accueilli un rassemblement de leaders religieux des communautés baháíes, chrétiennes, hindoues, juives, musulmanes et sikhs.

Shedeed a précisé qu’il n’avait été présent à aucun des sermons et avait seulement été mis au courant du discours de la semaine dernière plus tard, quand un ami rabbin lui a envoyé un courriel exprimant son inquiétude, a indiqué Algemeiner.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...