Un Israélien de 11 ans appelle les secours et sauve la vie de son père
Rechercher

Un Israélien de 11 ans appelle les secours et sauve la vie de son père

Le garçon de 11 ans était parti en randonnée avec son père lorsque ce dernier a fait une insolation ; il a appelé les secours et lui a administré les premiers soins

Des secouristes s'occupent d'un homme à la réserve naturelle d'Amud Stream après que son fils de 11 ans les a conduits sur les lieux. (Magen David Adom)
Des secouristes s'occupent d'un homme à la réserve naturelle d'Amud Stream après que son fils de 11 ans les a conduits sur les lieux. (Magen David Adom)

Un garçon de 11 ans dont le père a perdu connaissance à la suite d’une insolation lors d’une randonnée la semaine dernière a épaté les services de secours par sa débrouillardise, après avoir administré à son père les premiers soins expliqués par un secouriste au téléphone et conduit les services de secours sur les lieux, permettant ainsi de sauver la vie de son père.

Ils se trouvaient sur un sentier de la réserve naturelle du Nahal Amud dans le père du pays lorsque son père s’est évanoui.

« Il est allongé par terre, sans connaissance. Je ne sais pas, on dirait qu’il s’est évanoui de fatigue », a rapporté le garçon à un membre du Magen David Adom d’après les enregistrements de l’appel. « Il n’y a pas d’adulte ici. Il n’y a que nous deux en plein  milieu de la montagne. »

Il a expliqué que son père avait bu beaucoup d’eau, mais que « à un moment, il a dit qu’il ne pouvait plus continuer ».

Il a suivi les instructions téléphoniques du secouriste, vérifié les réflexes, la respiration et la chaleur corporelle de son père, lui a surélevé les jambes et placé un linge humide sur son front.

Il a aussi dirigé les secouristes vers les lieux, expliquant où ils se trouvaient et, à l’approche de l’hélicoptère, a crié pour signaler sa position.

Le père a été transporté d’urgence à l’hôpital, avant d’en sortir plusieurs jours plus tard, hors de danger. Des responsables du Magen David Adom ont déclaré que le garçon avait joué un rôle crucial.

La secouriste l’ayant eu au téléphone, Yana Hush, a raconté à la Treizième chaîne que « le centre reçoit des milliers d’appels chaque jour, mais je n’aurais jamais pensé avoir un garçon de 11 ans au téléphone avec une telle maturité et une telle détermination, sauvant son père seul, avec courage, tout en gardant la tête froide ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...