Un joueur de football argentin fait un geste antisémite lors d’un match
Rechercher

Un joueur de football argentin fait un geste antisémite lors d’un match

Quittant le terrain sous les quolibets, Arnaldo González a placé sa main sur sa tête, en imitant une kippa, et a indiqué ses parties génitales; il s'est ensuite excusé

Arnaldo Gonzalez de New Chicago a fait un geste antisémite après avoir été expulsé d'un match contre Atlanta à Buenos Aires, le 8 mars 2020. (Capture d'écran: Twitter via JTA)
Arnaldo Gonzalez de New Chicago a fait un geste antisémite après avoir été expulsé d'un match contre Atlanta à Buenos Aires, le 8 mars 2020. (Capture d'écran: Twitter via JTA)

Un joueur de football argentin a fait un geste antisémite après avoir été expulsé d’un match contre une équipe avec de nombreux supporters juifs. Son geste a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux et des appels pour qu’il soit poursuivi en justice en vertu de la loi du pays qui interdit toute discrimination.

Dimanche, alors qu’il quittait le terrain sous les quolibets, Arnaldo González a placé sa main sur sa tête, en imitant une kippa, et a indiqué ses parties génitales.

Son équipe, New Chicago, jouait contre Atlanta, un club rival de Buenos Aires à Villa Crespo, un quartier traditionnellement juif de la ville. Fondé en 1904, Atlanta a historiquement reçu le soutien des fans juifs. Le club a eu plusieurs joueurs et présidents juifs. Le club joue maintenant en seconde division de football professionnel en Argentine.

González s’est ensuite excusé dans une vidéo postée sur un compte Twitter de New Chicago, déclarant qu’il avait « vraiment honte ».

L’équipe a également tweeté une excuse à Atlanta et à « l’ensemble de la communauté juive ».

González pourrait être poursuivi selon une loi passée en Argentine en 1988, et il risque même jusqu’à un mois de prison. Le chef de l’Institut national contre la discrimination, la xénophobie et le racisme d’Argentine – une organisation gouvernementale – a déclaré que le groupe pourrait engager des poursuites contre González.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...