Un ministre d’État menace d’importantes mesures répressives en Cisjordanie
Rechercher

Un ministre d’État menace d’importantes mesures répressives en Cisjordanie

Au milieu d'une hausse significative de la violence, des sources affirment qu'un deuxième "bouclier défensif" est possible

Yisrael Katz (Crédit : Noam Revkin Fenton/FLASH90)
Yisrael Katz (Crédit : Noam Revkin Fenton/FLASH90)

Des fonctionnaires proches de Benjamin Netanyahu ont déclaré samedi soir que l’armée menaçait de lancer un « autre bouclier défensif » pour dissiper la violence palestinienne faisant allusion aux importantes mesures répressives prises par l’armée israélienne dans la bande de Cisjordanie en 2002 en réponse à la seconde Intifada.

Le ministre des Affaires stratégiques appartenant au Likoud, Yisrael Katz, qui agit en tant que Premier ministre en l’absence de celui-ci, a affirmé dimanche qu’une grande opération pourrait être en décidée en menaçant d’une clôture des quartiers arabes de Jérusalem Est.

S’exprimant à la radio de l’armée, Katz a déclaré que nous « pouvions lancer si besoin une autre opération ‘Bouclier défensif’.

En mai 2002, Israël a lancé un raid sur plusieurs villes cisjordanniennes pour écraser le terrorisme palestinien en Cisjordanie et en Israël qui était devenu un événement quotidien lors de la seconde Intifada.

Près de 500 Palestiniens avaient été tués et des centaines d’autres arrêtés lors de l’opération qui a également tué 29 soldats israéliens.

« Nous pouvons imposer une clôture des quartiers arabes de Jérusalem et cesser les privilèges de liberté « de mouvement ». Ceux sont des étapes que si nous forcés de prendre, nous les utiliserions, a déclaré Katz.

« Donc à Issawiya, ils seront fermés à l’intérieur du quartier et ne pourront pas travailler dans les emplois les plus attractifs.

‘Y aura t-il une opération bouclier protecteur 2 ?, » « Peut-être, » a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...