Un nouveau mémorial pour les victimes de l’Altalena érigé à Tel Aviv
Rechercher

Un nouveau mémorial pour les victimes de l’Altalena érigé à Tel Aviv

Le monument, qui rend hommage aux 16 combattants de l’Irgoun tués en 1948, sera inauguré le 27 octobre au cimetière Nahalat Yitzhak

Le mémorial aux victimes de l'Alatalena, dans le cimetière Nahalat Yitzhak de Tel Aviv. (Crédit : Avishai Teicher)
Le mémorial aux victimes de l'Alatalena, dans le cimetière Nahalat Yitzhak de Tel Aviv. (Crédit : Avishai Teicher)

Un nouveau monument rendant hommage aux victimes de l’incident de l’Altalena de 1948, qui a jeté une ombre sur la fondation de l’armée israélienne et a été une source de controverse politique pendant des décennies, sera inauguré le 27 octobre à Tel Aviv.

L’édifice sera situé à côté du monument existant dans le cimetière Nahalat Yitzhak de Tel Aviv, où sont enterrés 16 membres de l’Irgoun qui ont été tués sur le navire Altalena, dans un échange de tirs avec des soldats de l’armée israélienne. Il s’agit d’un projet commun des Sites du patrimoine national, dirigés par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, et des pompes funèbres de Tel Aviv, responsables de la maintenance et de l’entretien du cimetière.

Le monument est un bateau en ciment recouvert de métal, qui semble être en train de couler. Sur son flanc se trouve une citation de Menachem Begin exhortant ses hommes à ne pas répliquer alors qu’ils sont attaqués par l’armée : « Nous ne devons jamais avoir de guerre civile. »

Le navire, qui transportait une importante expédition d’armes, avait été apporté en Israël par la milice Irgoun de Begin pendant la guerre d’Indépendance du pays, en juin 1948. Cependant, le tout nouveau gouvernement de David Ben-Gurion, opposé à Begin, avait demandé que le navire et sa cargaison soit remis à la toute nouvelle armée israélienne.

Alors que le bateau atteignait la côte, la situation, qui semblait bloquée, s’est terminée par un échange de tirs entre les membres de l’Irgoun à bord du bateau et les soldats sur le rivage, qui avaient pour ordre de détruire le navire. Le bateau a été incendié par un canon qui aurait été sous commandement du jeune Yitzhak Rabin, qui a ensuite été chef d’Etat-major et Premier ministre.

L'Altalena est en flammes après avoir été la cible d'un tir de canon, au large de Tel Aviv, le 22 juin 1948. (Crédit : GPO)
L’Altalena est en flammes après avoir été la cible d’un tir de canon, au large de Tel Aviv, le 22 juin 1948. (Crédit : GPO)

Seize membres de l’Irgoun et trois soldats israéliens sont morts dans l’incident, et la cargaison du bateau a été perdue. Un an après l’affrontement, le bateau a été remorqué en mer et coulé.

Begin a ensuite dirigé le parti de droite Herut, le prédécesseur du Likud de Netanyahu, et a été élu Premier ministre en 1977.

Au fil des ans, l’Altalena est resté un symbole de la lutte amère entre la droite et la gauche en politique israélienne.

Le premier mémorial du cimetière de Nahalat Yitzhak pour l’Altalena a été érigé en 1998. Le nouveau monument s’inscrit dans le cadre d’un projet plus important pour rendre les cimetières de Tel Aviv plus attractifs pour les visiteurs, a annoncé Ynet.

Avraham Manela, le directeur de la hevra kadisha de Tel Aviv, a déclaré à Ynet que « nous avons mis en place un objectif de reconstruction des vieux cimetières de Tel Aviv pour les transformer en sites de pèlerinage. Le nouveau mémorial de l’Altalena est la première partie de ce projet. »

« Nous espérons que cet endroit deviendra un site dynamique pour les visiteurs, et un site de tourisme historique sur l’incident de l’Altalena », a-t-il déclaré.

Le projet du mémorial a été personnellement approuvé par Netanyahu, et le Premier ministre assistera à l’inauguration, avec d’autres députés, d’anciens membres de l’Irgoun et des survivants de l’attaque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...