Un nouveau scrutin est très probable et la droite en pâtira, avertit Bennett
Rechercher

Un nouveau scrutin est très probable et la droite en pâtira, avertit Bennett

La seule solution serait qu'Avigdor Liberman change d'avis et accepte de rejoindre un gouvernement religieux de droite, estime l'ancien ministre

Naftali Bennett de Yamina lors de la conférence de Srugim à Jérusalem, le 2 septembre 2019 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Naftali Bennett de Yamina lors de la conférence de Srugim à Jérusalem, le 2 septembre 2019 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Naftali Bennett, chef de HaYamin HaHadash, a dit, mercredi, estimer qu’il y a une « très grande probabilité » qu’Israël soit en train de se diriger vers un troisième scrutin en un an en raison de l’impasse politique en cours et de l’incapacité à former un gouvernement.

Cette éventualité est actuellement plus susceptible de se réaliser que celle de la formation d’une coalition, a-t-il déclaré sur un podcast qui vient d’être lancé, à moins qu’Avigdor Liberman, dirigeant de Yisrael Beytenu, ne change d’avis et n’accepte de rejoindre un gouvernement religieux de droite toutefois étroit.

Il avertit que la droite subira probablement « un grand coup » si de nouvelles élections devaient avoir lieu.

« Je suis très pessimiste », a-t-il expliqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...