Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

Un officier supérieur reconnu coupable d’une longue série d’infractions sexuelles

Le lieutenant-colonel Dan Sharoni qui a été arrêté en 2021, accusé d'avoir filmé ses subordonnées féminines nues à leur insu, a été jugé coupable de 67 infractions au total

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Dan Sharoni, officier de l’armée israélienne accusé d'infractions sexuelles, lors d'une audience au tribunal militaire de Beit Lid, le 24 juillet 2022. (Crédit : Gideon Markowicz/Flash90)
Dan Sharoni, officier de l’armée israélienne accusé d'infractions sexuelles, lors d'une audience au tribunal militaire de Beit Lid, le 24 juillet 2022. (Crédit : Gideon Markowicz/Flash90)

Un officier supérieur de l’armée israélienne accusé d’avoir filmé ses subordonnées féminines nues à leur insu a été reconnu coupable mercredi par un tribunal militaire de dizaines de chefs d’accusation d’infractions sexuelles et d’atteinte à la vie privée.

Le lieutenant-colonel Dan Sharoni a été arrêté en 2021 pour ses actes, qui consistaient notamment à recueillir des images sexuelles de soldats et de certains civils sur une période d’au moins huit ans.

Un tribunal militaire a reconnu Sharoni coupable de 67 infractions au
total : 23 chefs d’accusation d’indécence, 39 chefs d’accusation de violation de la vie privée, trois chefs d’accusation de piratage illégal d’un ordinateur, un chef d’accusation de tentative d’indécence – pour une affaire dans laquelle il a installé une caméra cachée dans la chambre d’une personne mais ne l’a finalement photographiée que tout habillée – et un chef d’accusation de conduite ne convenant pas à un soldat.

Tsahal a déclaré que le tribunal « a pleinement accepté les témoignages des victimes du crime et a rejeté la version de l’accusé selon laquelle il a agi pour un motif non sexuel ».

Selon un acte d’accusation datant de décembre 2021, Sharoni utilisait de nombreuses caméras cachées, dont certaines placées dans des chargeurs de téléphone, pour filmer les soldats sous son commandement, en les installant souvent dans leurs casernes et leurs douches. Il a également été accusé de s’emparer des téléphones des soldates pour des raisons apparemment anodines et de les examiner pour voir s’ils contenaient des photos nues ou intimes, puis de les copier sur son propre appareil.

L’acte d’accusation fait état de 49 victimes, hommes et femmes, mais il est possible qu’il y en ait eu d’autres. La majorité d’entre elles étaient des soldats, mais il a également installé les appareils dans des maisons, y compris la sienne, et a donc également filmé des civils. En outre, il est accusé d’être entré dans la chambre de certaines de ses victimes pendant qu’elles dormaient et de s’être masturbé tout en les filmant.

Selon l’acte d’accusation, Sharoni a commis ses crimes entre 2013 et 2021, alors qu’il servait dans trois unités militaires différentes. Dans de nombreux cas, les victimes étaient des soldats et des officiers avec lesquels Sharoni entretenait des relations étroites.

Au cours du procès en 2022, une négociation de peine a été signée avec Sharoni. Cet accord a été annulé à la suite de l’opposition de nombreuses victimes.

Aucune date n’a été fixée pour son procès. D’ici là, Tsahal a déclaré que Sharoni devait se soumettre à une évaluation des risques sexuels.

Sharoni a été démis de ses fonctions et son service militaire est gelé depuis novembre 2021. Il a été détenu en prison avant d’être assigné à résidence l’année dernière.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.