Rechercher

Un Palestinien armé d’une hache, qui prévoyait une attaque terroriste, arrêté

Un résident d'Al-Bireh âgé de 22 ans, a été trouvé en possession d'une lettre de suicide ; les forces de sécurité ont arrêté 9 Palestiniens lors de raids nocturnes en Cisjordanie

Hache portée par un suspect palestinien arrêté par la police en Cisjordanie, le 16 mai 2022. (Crédit: Porte-parole de la police israélienne)
Hache portée par un suspect palestinien arrêté par la police en Cisjordanie, le 16 mai 2022. (Crédit: Porte-parole de la police israélienne)

La police israélienne a arrêté dans la nuit de dimanche à lundi un Palestinien armé d’une hache et muni d’une lettre de suicide indiquant qu’il était sur le point de commettre une attaque terroriste en Cisjordanie.

Selon la police, le suspect – un résident de 22 ans de la ville palestinienne d’Al-Bireh – a été arrêté après avoir conduit pendant près d’une heure autour de la jonction de Tapuah, dans le nord de la Cisjordanie, à la recherche d’Israéliens seuls pour les attaquer.

Le suspect a été emmené pour un interrogatoire.

« La vigilance de la police et la recherche du suspect ont apparemment permis d’éviter une attaque majeure, nous continuerons avec détermination et professionnalisme avec les autres forces de sécurité à protéger la sécurité des citoyens israéliens partout et à tout moment », a déclaré le commandant de la police de la région, Haim Sargrof.

L’incident s’est produit dans un contexte de tensions accrues, sur fond d’attaques terroristes en Israël et en Cisjordanie, dont beaucoup ont été perpétrées par des terroristes entrés illégalement en Israël, qui ont fait 19 morts depuis le 22 mars.

Deux Palestiniens portant un couteau et une hache ont tués trois Israéliens et blessés plusieurs autres dans l’attaque meurtrière d’Elad au début du mois.

Des soldats israéliens pendant un raid dans le village de Salem, à l’Est de la ville de Naplouse en Cisjordanie, le 20 avril 2022. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)

Pendant ce temps, les forces de sécurité ont arrêté, dimanche soir, neuf Palestiniens soupçonnés d’activités terroristes dans toute la Cisjordanie dans le cadre d’opérations antiterroristes en cours.

Les suspects ont été arrêtés à Tulkarem, Beitunia, Al-Bireh et Yamun, et ont tous été placés en détention pour un interrogatoire plus approfondi. À Yamun, des hommes armés palestiniens ont tiré sur des soldats israéliens. Aucun soldat n’a été blessé.

L’armée israélienne a intensifié ses activités en Cisjordanie pour tenter de réprimer la spirale de la violence. Selon le ministère de la santé de l’Autorité palestinienne, 31 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes depuis la mi-mars, certains en commettant des attentats et d’autres au cours d’affrontements. Certains semblaient être des civils.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...