Israël en guerre - Jour 258

Rechercher

Un Palestinien ayant tué une jeune britannique en 2017 retrouvé mort dans sa cellule

Jamil Tamimi, qui a poignardé Hannah Bladon, étudiante, dans le tramway, est mort de causes inconnues à la prison de Nitzan ; l'administration pénitentiaire va enquêter

Jamil Tamimi, l'homme palestinien qui a assassiné l'étudiante britannique Hannah Bladon le 14 avril 2017 à Jérusalem, est amené pour une audience au tribunal de district de Jérusalem, le 31 décembre 2018. (Yonatan Sindel/Flash90)
Jamil Tamimi, l'homme palestinien qui a assassiné l'étudiante britannique Hannah Bladon le 14 avril 2017 à Jérusalem, est amené pour une audience au tribunal de district de Jérusalem, le 31 décembre 2018. (Yonatan Sindel/Flash90)

Un Palestinien condamné pour le meurtre d’une étudiante britannique lors d’une attaque dans le tramway de Jérusalem en 2017, a été retrouvé mort dans sa cellule de prison mercredi, ont indiqué des responsables.

Jamil Tamimi, 63 ans, a été trouvé par un gardien de prison allongé sur le sol de sa cellule à la prison de Nitzan, inconscient et sans pouls, a indiqué le service pénitentiaire israélien dans un communiqué.

« Le gardien a appelé un ambulancier et un médecin, qui ont commencé les opérations de réanimation, et appelé une ambulance. Le décès du prisonnier a été constaté sur place », peut-on lire dans le communiqué.

La famille de Tamimi, originaire de Jérusalem-Est, a été informée de sa mort.

La prison a déclaré qu’elle allait enquêter sur les circonstances.

En avril 2017, Tamimi a tué Hannah Bladon, 20 ans, une étudiante de l’Université de Birmingham qui suivait un programme d’études à l’Université hébraïque, alors qu’elle prenait le tramway de Jérusalem dans la capitale.

Tamimi a été jugé apte à être jugé malgré ses antécédents de problèmes mentaux, qui incluent un traitement à l’institut de Kfar Shaul et une précédente tentative de suicide.

Hannah Bladon, étudiante britannique de 21 ans qui a été poignardée à mort par un terroriste palestinien à Jérusalem, le 14 avril 2017. (Crédit : UK Foreign and Commonwealth Office)

Après un accord de négociation de peine, Tamimi aurait purgé 18 ans de prison, au lieu d’une peine de prison à vie, tout en admettant sa culpabilité et en étant dispensé de verser une compensation financière à la famille de Bladon.

Tamimi, originaire du quartier de Ras al-Amoud à Jérusalem-Est, a appelé ses fils le jour de l’attaque et a cherché à leur rendre visite au domicile familial après avoir quitté l’institut, mais sa famille l’a rejeté et a refusé tout contact avec lui, en partie parce qu’il avait été condamné pour avoir abusé sexuellement de sa fille.

C’est à ce moment-là qu’il aurait décidé de commettre un attentat à l’arme blanche.

Après être monté dans le tramway, Tamimi a repéré Bladon, qu’il a choisie comme victime parce qu’elle semblait être une cible facile, selon l’acte d’accusation.

Lorsqu’elle avait le dos tourné, Tamimi a bondi sur elle et l’a poignardée à sept reprises. Bladon a réussi à se libérer de son agresseur, mais s’est effondrée dans le wagon de tram.

En l’espace de quelques secondes, Tamimi a été maîtrisé au sol par un policier qui n’était pas en service et un autre passager du train.

La police sur les lieux où une jeune femme britannique a été tuée lors d’une attaque à l’arme blanche dans le tramway de Jérusalem, le 14 avril 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Malgré les tentatives pour la sauver, Bladon a succombé à ses blessures une heure plus tard à l’hôpital Hadassah de Jérusalem, au mont Scopus.

Après l’attaque, Tamimi a déclaré aux enquêteurs qu’il avait attaqué Bladon parce qu’il voulait mourir et espérait que le soldat qui se tenait à côté d’elle dans le train le tuerait.

Bladon étudiait la religion, la théologie et l’archéologie à l’Université de Birmingham depuis 2015. Dans le cadre de ses études, elle a commencé un programme à l’Université hébraïque de Jérusalem en janvier 2017, qu’elle devait terminer en septembre de la même année.

Sa famille a déclaré qu’elle revenait d’une fouille archéologique lorsqu’elle a été tuée.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.