Rechercher

Un Palestinien soupçonné d’avoir usurpé l’identité d’un policier pour harceler des ados

Un habitant de Bethléem âgé de 30 ans a été interpellé après avoir prétendu être un agent infiltré pour s'approcher d’adolescents près du parc de Jérusalem

Illustration -- Ruban policier dans Independence Park le 30 juillet 2015 (Crédit : Garrett Mills/Flash90)
Illustration -- Ruban policier dans Independence Park le 30 juillet 2015 (Crédit : Garrett Mills/Flash90)

La police a interpellé, dimanche à Jérusalem, un Palestinien soupçonné d’avoir usurpé l’identité d’un policier infiltré en vue de commettre des attentats à la pudeur envers un groupe d’adolescents.

Le suspect, âgé d’une trentaine d’années et résidant à Bethléem en Cisjordanie, aurait harcelé trois garçons de 16 ans près du parc de l’Indépendance, dans la capitale.

Selon les médias israéliens, l’homme a pris la fuite en s’apercevant que quelqu’un avait appelé la police. Les policiers ont localisé le suspect dans un bus, alors qu’il rentrait chez lui, et l’ont arrêté.

Sa détention a été prolongée jusqu’à lundi.

Selon le site d’information Walla, ce n’est pas la première fois, ces dernières années, qu’un homme se fait passer pour un agent infiltré pour abuser sexuellement d’autres personnes.

Le mois dernier, un homme a été condamné à 30 mois d’emprisonnement à la suite d’un incident survenu en 2021 à Lod. L’homme s’était présenté comme un agent infiltré pour harceler sexuellement une femme de 27 ans. L’homme de 28 ans, originaire de Rantis en Cisjordanie, s’était fait passer pour un détective et avait procédé à des palpations sur la jeune femme au prétexte qu’elle ne portait pas de masque.

En février 2020, un homme de 24 ans avait été accusé d’attentat à la pudeur sur de jeunes garçons dans la ville de Modiin, dans le centre du pays. Le suspect, un habitant de Jérusalem-Est, s’était fait passer pour un policier infiltré afin de les approcher et de commettre ses méfaits.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...