Rechercher

Un Palestinien tué par des soldats lors d’une arrestation en Cisjordanie

Les militaires expliquent avoir ouvert le feu lorsqu'ils ont été attaqués à Naplouse ; il y aurait deux blessés, ont annoncé les Palestiniens

Photo d'illustration : Les forces israéliennes opérant à Naplouse dans une photo publiée par Tsahal le 18 mars 2018. (Porte-parole de Tsahal)
Photo d'illustration : Les forces israéliennes opérant à Naplouse dans une photo publiée par Tsahal le 18 mars 2018. (Porte-parole de Tsahal)

Les soldats qui procédaient à un raid d’arrestation à Naplouse, dans la nuit de dimanche, ont ouvert le feu et touché un Palestinien qui faisait partie d’un groupe qui jetait des explosifs sur les militaires, a annoncé Tsahal. Les responsables palestiniens ont fait savoir que l’homme avait rapidement succombé à ses blessures.

Selon l’armée, les agents d’une unité de la police des frontières qui menait cette opération sous couverture, accompagnés de soldats, ont perquisitionné une habitation et arrêté un résident après avoir trouvé une mitrailleuse.

Alors que les militaires quittaient le bâtiment, ils ont été attaqués par un groupe d’hommes qui leur ont lancé des explosifs à courte distance, mettant leurs vies en péril, a noté l’armée.

Ils ont alors ouvert le feu, touchant l’un des attaquants qui a été pris en charge par les secours palestiniens.

Les responsables palestiniens ont fait savoir que l’homme âgé de 31 ans, qui s’appelait Jamil al-Kayyal, a été évacué pour des blessures à la tête vers un hôpital voisin. Il est finalement mort.

Deux autres Palestiniens ont été touchés quand ils ont été renversés par une jeep de l’armée, ont expliqué les officiels.

Il n’y a pas eu de victime du côté israélien.

Les soldats effectuent régulièrement des raids en Cisjordanie, rencontrant souvent de la résistance de la part des Palestiniens locaux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...