Un Picasso volé par les nazis mis en vente par les héritiers d’un banquier juif
Rechercher

Un Picasso volé par les nazis mis en vente par les héritiers d’un banquier juif

Le dessin pastel a été restitué à la famille par la National Gallery of Art de Washington

Cette photo datée du 3 février 1968 montre le peintre et sculpteur espagnol Pablo Picasso. (AFP PHOTO)
Cette photo datée du 3 février 1968 montre le peintre et sculpteur espagnol Pablo Picasso. (AFP PHOTO)

JTA — Un dessin de Pablo Picasso qui sera restitué par la National Gallery of Art de Washington aux héritiers d’un banquier allemand juif est mis en vente.

Le prix demandé pour « Tête de Femme » est d’au moins 10 millions de dollars, a rapporté le Wall Street Journal.

L’année dernière, les héritiers de Paul von Mendelssohn-Bartholdy ont demandé au marchand d’art Larry Gagosian s’il les aiderait à vendre la peinture dans le cas où ils la récupéraient, selon l’article. Ils ont expliqué qu’il était difficile pour les dizaines de descendants de se partager le tableau.

Von Mendelssohn-Bartholdy, un descendant du compositeur Felix Mendelssohn, a vendu le pastel à un prix bien inférieur à sa valeur réelle en 1934, avec au moins 15 autres œuvres d’art importantes. Il craignait que les nazis ne lui confisquent ses biens. Il est mort l’année suivante.

En 1938, la banque de la famille von Mendelssohn-Bartholdy, Bank Mendelssohn & Co., a été saisie par les Nazis et transférée à un propriétaire non-juif.

« Tête de Femme » a été vendu au marchand d’art Justin Thannhauser en 1934. La National Gallery of Art a fait l’acquisition de l’œuvre grâce à une donation en 2001, selon le New York Times.

Le musée a annoncé le mois dernier qu’il restituerait le Picasso « pour éviter le coût élevé d’un procès », et non pas parce qu’il estimait que la demande des héritiers était légitime.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...