Rechercher

Un pilleur d’antiquités arrêté en Cisjordanie avec des milliers de pièces de monnaie

Ce trésor date de diverses périodes très lointaines, y compris des objets vieux de milliers d'années ; acte d'accusation attendu prochainement

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Des pièces saisies auprès d'un Palestinien soupçonné d'avoir volé et trafiqué des antiquités et qui a été arrêté à Kafr Qallil, le 8 février 2022. (Crédit : Administration civile de l'armée)
Des pièces saisies auprès d'un Palestinien soupçonné d'avoir volé et trafiqué des antiquités et qui a été arrêté à Kafr Qallil, le 8 février 2022. (Crédit : Administration civile de l'armée)

Les autorités israéliennes accompagnées des forces de sécurité ont arrêté mardi un Palestinien de Cisjordanie soupçonné de vol et de commerce d’antiquités, saisissant des milliers d’objets lors d’une opération dans le village de Kafr Qallil près de Naplouse.

L’Administration civile, qui régit les zones de Cisjordanie sous contrôle israélien, a déclaré que parmi les objets que le suspect avait en sa possession se trouvaient des pièces de monnaie anciennes de diverses périodes, dont certaines remontent à l’époque où les pièces de monnaie ont fait leur apparition dans la région, ainsi qu’à la période perse qui a commencé en 539 avant notre ère, la période hellénistique qui a commencé en 333 avant notre ère, et la révolte juive contre la domination romaine en 66-73 dans notre calendrier.

Le trésor est évalué à des centaines de milliers de shekels.

Une enquête a débuté il y a plusieurs mois et a abouti à l’arrestation.

Le suspect a été interrogé et des accusations devraient être déposées par les procureurs militaires dans les prochains jours.

Des suspects palestiniens originaires de Cisjordanie sont jugés par le tribunal militaire israélien dans le territoire.

Le général de brigade Fares Atila, chef de l’Administration civile de Tsahal, a déclaré dans un communiqué qu’il s’agissait d’une « opération importante et significative qui a coupé la chaîne du trafic d’antiquités en Judée-Samarie ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...