Un pompier sauve sa propre famille prise au piège dans un incendie criminel
Rechercher

Un pompier sauve sa propre famille prise au piège dans un incendie criminel

Deux voitures ont pris feu à Migdal Haemek, mais les flammes se sont propagées jusqu'à la maison, piégeant Kobi Gershon, sa femme et ses deux filles pendant leur sommeil

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Capture d'écran d'une vidéo de l'incendie de la maison d'un pompier à Migdal Haemek, le 22 juin 2020. (Crédit : la Treizième chaîne)
Capture d'écran d'une vidéo de l'incendie de la maison d'un pompier à Migdal Haemek, le 22 juin 2020. (Crédit : la Treizième chaîne)

Un pompier du district nord du pays a utilisé des compétences acquises sur le terrain pour sauver sa famille après qu’un incendie criminel a mis le feu à leur maison au milieu de la nuit.

L’incident est survenu sur une route résidentielle de la ville de Migdal Haemek vers 2 heures du matin lundi, lorsque deux voitures garées dans l’allée de la maison de Kobi Gershon ont été incendiées, a rapporté la Treizième chaîne.

Les flammes se sont rapidement propagées à la maison elle-même. La vidéo tournée par les voisins montrait des flammes engloutissant l’avant de la bâtisse.

Kobi Gershon a décrit sa ruée pour sauver la famille après que sa femme l’a réveillé.

« Même dans mes rêves les plus sombres, je ne pensais pas que j’arriverais à une situation où j’aurais besoin de sauver ma propre famille de ma maison », a-t-il déclaré à la chaîne alors qu’il montrait à une équipe de tournage son domicile gravement endommagé.

« J’ai ouvert les yeux, j’ai couru dans la chambre de la petite », a-t-il rapporté. « Je l’ai regardée dans son lit et j’ai vu que la fenêtre de la chambre était rouge ».

Alors qu’il sortait sa fille de la chambre, il a entendu le bruit du verre se briser derrière eux.

« C’était une question de secondes, si ma fille était restée ici dans la chambre plus longtemps, elle aurait été brûlée », a expliqué le pompier.

« J’ai crié à ma femme : ‘Descends, descends vite’. J’ai regardé la porte d’entrée et j’ai vu qu’elle était rouge. J’ai compris qu’il n’y avait pas d’issue. »

Capture d’écran d’une vidéo du pompier Kobi Gershon dans sa maison ravagée par les flammes, le 22 juin 2020. (Crédit : la Treizième chaîne)

En conduisant sa famille à la cuisine et au salon à l’arrière de la bâtisse de deux étages, il a constaté que l’électricité était coupée et que les volets électriques couvrant la porte du porche et les fenêtres arrière étaient baissés.

Kobi Gershon les a alors soulevés à la main, et la famille s’est échappée par le porche.

Sa famille étant en sécurité, il s’est concentré sur la lutte contre l’incendie lui-même, utilisant un tuyau d’arrosage pour combattre les flammes jusqu’à l’arrivée des pompiers.

« Dans une situation différente, s’il n’y avait pas eu de pompier, il y aurait sans doute eu des morts, c’est sûr à un million de pour cent », a-t-il dit.

Les deux véhicules ont été complètement détruits, et la maison a subi des dommages importants.

La police a ouvert une enquête sur l’incident. Selon le reportage de la Treizième chaîne, Kobi Gershon et sa famille n’ont aucun conflit connu dans la communauté, où le pompier est également volontaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...