Un professeur d’histoire juive et d’études de la Shoah assassiné en Ukraine
Rechercher

Un professeur d’histoire juive et d’études de la Shoah assassiné en Ukraine

La police a arrêté un homme de 29 ans après le meurtre, le 14 mai, de Vladimir Chtchoukine, 67 ans, qui travaillait aux Archives d'État de la région de Nikolaïev

Un homme de 29 ans est placé en garde à vue dans le cadre du meurtre présumé de Vladimir Shchukin à Nikolayev, en Ukraine, le 25 mai 2021. (Crédit : Police nationale d'Ukraine)
Un homme de 29 ans est placé en garde à vue dans le cadre du meurtre présumé de Vladimir Shchukin à Nikolayev, en Ukraine, le 25 mai 2021. (Crédit : Police nationale d'Ukraine)

Un homme de 29 ans a été arrêté en Ukraine pour le meurtre présumé ce mois-ci d’un éminent chercheur sur la Shoah et l’histoire juive.

La police de Nikolayev, près d’Odessa, a procédé mardi à l’arrestation liée au meurtre le 14 mai dernier de Vladimir Chtchoukine, 67 ans, qui avait travaillé aux Archives d’État de la région de Nikolaev.

L’identité du suspect n’a pas été précisée dans les médias, et la police n’a pas indiqué si elle pensait que le mobile était lié aux écrits de Chtchoukine sur la Shoah, a rapporté le site d’information Strana.

Chtchoukine, qui n’était pas juif, a été retrouvé mort dans son appartement.

En plus de l’écriture du plus important ouvrage sur la Shoah dans la région de Nikolaïev, Chtchoukine a également rédigé des articles de recherche plus généraux sur la présence juive en Ukraine.

En 2016, il a co-écrit un ouvrage en langue russe intitulé « Les colonies agricoles juives de la province de Kherson ».

En 2018, un autre historien, Mikola Shityuk, avait été tué à Nikolayev. La police avait arrêté un suspect mais il avait été relâché peu de temps après. L’affaire est restée non résolue.

Shityuk, qui n’était pas juif non plus, avait publié plusieurs articles de recherche sur l’Holodomor, une famine infligée à ce qui est maintenant l’Ukraine par l’Union soviétique. De nombreux Ukrainiens considèrent l’Holodomor comme une tentative de génocide.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...