Un projet de loi US donnerait à Israël un droit de veto sur les ventes d’armes
Rechercher

Un projet de loi US donnerait à Israël un droit de veto sur les ventes d’armes

La loi obligerait le président américain à consulter Jérusalem pour s'assurer que la supériorité militaire d’Israël est respectée; ce projet précède la vente prévue de F-35 aux EAU

WASHINGTON (JTA) – Un projet de loi bipartisan introduit à la Chambre des députés renforcerait la protection de la supériorité militaire qualitative (ou Military Qualitative Edge, QME) d’Israël, en incluant la possibilité d’un veto israélien effectif sur les ventes d’armes américaines au Moyen-Orient.

Le projet de loi « exigerait que le président consulte le gouvernement israélien pour s’assurer que les préoccupations [de supériorité militaire qualitative] sont respectées » en amont des ventes d’armes aux pays du Moyen-Orient, a indiqué vendredi le communiqué de presse annonçant son introduction la veille. Le communiqué provient du bureau du principal sponsor du projet de loi, le représentant démocrate de l’Illinois, Brad Schneider.

La loi existante garantit déjà à Israël la supériorité militaire qualitative au Moyen-Orient, mais c’est au Congrès – et non à Israël – de juger si une vente d’armes répond aux normes QME.

La plupart des auteurs de ce projet de loi sont des démocrates, notamment un certain nombre de députés juifs, parmi lesquels Schneider, Elaine Luria de Virginie, Max Rose de New York, Josh Gottheimer du New Jersey, et Ted Deutch et Debbie Wasserman Schultz de Floride.

Brad Schneider, député démocrate de l’Illinois. (Autorisation / JTA)

Les démocrates juifs ont exprimé leur inquiétude après qu’il a été révélé que, parallèlement à l’accord de normalisation négocié par les États-Unis entre Israël et les Émirats arabes unis, l’administration Trump envisageait la vente d’avions de combat furtifs F-35 à la pointe de la technologie aux Émirats arabes unis.

Israël s’oppose officiellement à la vente.

L’AIPAC, le principal groupe d’influence pro-Israël, soutient le projet de loi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...