Un séisme d’une magnitude de 5,2 dans l’ouest de la Turquie ressenti en Israël
Rechercher

Un séisme d’une magnitude de 5,2 dans l’ouest de la Turquie ressenti en Israël

Ce tremblement de terre dont l'épicentre s'est trouvé aux abords de la ville d'Alanya, sur le territoire turc, n'a entraîné ni blessés, ni dégâts

Photo d'illustration : Un séismographe avec rendu 3D (Crédit : Petrovich9; iStock by Getty Images)
Photo d'illustration : Un séismographe avec rendu 3D (Crédit : Petrovich9; iStock by Getty Images)

Un séisme qui a frappé la Turquie samedi après-midi a été ressenti dans certaines parties du nord d’Israël.

L’épicentre du tremblement de terre s’est trouvé aux abords de la ville turque d’Alanya. Aucun blessé n’a été signalé et le séisme n’aurait pas fait des dégâts.

Les résidents du nord d’Israël auraient indiqué avoir ressenti des secousses.

Jeudi, l’Autorité chargée des catastrophes naturelles, en Turquie, et l’agence américaine Geological Survey avaient annoncé qu’un tremblement de terre d’une magnitude de 5,0 avait touché la ville de Siirt, dans le sud-est de la Turquie.

L’Autorité des catastrophes naturelles et de la gestion des urgences, l’AFAD, avait déclaré jeudi qu’il n’y avait pas eu de blessés ni de dommages entraînés par cette secousse qui avait frappé à une profondeur d’environ 20 kilomètres.

La Turquie est traversée par des failles. Elle a été touchée par deux fortes secousses sismiques cette année – une a touché le port d’Izmir, à l’ouest du pays, le mois dernier, faisant 117 morts et l’autre la province d’Elazig, tuant 41 personnes.

Au mois 17 000 personnes étaient mortes dans un tremblement de terre puissant qui avait frappé le nord-ouest de la Turquie en 1999.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...