Un slogan anti-Israël à la convention des Socialistes démocrates d’Amérique
Rechercher

Un slogan anti-Israël à la convention des Socialistes démocrates d’Amérique

Les participants de la conférence de la “plus grande organisation socialiste américaine” scandent “de la rivière à la mer, la Palestine sera libre” après avoir adopté une motion de soutien au BDS

Membres des Socialistes démocrates d'Amérique (Democratic Socialists of America) pendant les manifestations Occupy Wall Street à New York, en septembre 2011. (Crédit : David Shankbone/CC BY/Wikimedia Commons)
Membres des Socialistes démocrates d'Amérique (Democratic Socialists of America) pendant les manifestations Occupy Wall Street à New York, en septembre 2011. (Crédit : David Shankbone/CC BY/Wikimedia Commons)

Les participants de la convention des Socialistes démocrates d’Amérique (Democratic Socialists of America, DSA), organisée samedi à Chicago, ont scandé des slogans anti-Israël après avoir adopté une motion de soutien au mouvement de boycott, désinvestissements et sanctions (BDS) contre Israël.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux après le vote, plusieurs personnes présentes commencent à scander « de la rivière à la mer, la Palestine sera libre », un slogan populaire dans les manifestations anti-Israël du monde entier, pendant qu’une personne brandissait le drapeau palestinien.

D’autres sont restés silencieux pendant le chant, mais la motion de soutien au BDS, adoptée par 90 % des 697 délégués de 49 états, a été très applaudie.

Le slogan est perçu comme un appel à éliminer l’Etat d’Israël des lignes de 1967, et à établir un état palestinien entre le Jourdain et la Méditerranée à sa place. Certains militants pro-palestiniens affirment que ce slogan ne demande que la fin du contrôle militaire et civil d’Israël sur les Palestiniens en Cisjordanie et dans les autres zones qu’ils revendiquent pour y former un état.

L’organisation indique qu’elle compte environ 25 000 adhérents à jour de cotisation aux Etats-Unis, contre 8 000 dans les années précédentes.

La motion de soutien au BDS indique notamment que « Les Socialistes démocrates d’Amérique se déclarent solidaires de la lutte non violente de la société civile palestinienne contre l’apartheid, le colonialisme, l’occupation militaire et pour l’égalité, les droits de l’Homme et l’auto-détermination. Les Socialistes démocrates d’Amérique répondent aux appels de la Société civile en soutenant pleinement le BDS. »

Le communiqué de la résolution a été publié sur Twitter par l’un des militants, a indiqué le site internet Legal Insurrection.

Selon son site internet, DSA « est la plus grande organisation socialiste aux Etats-Unis, et le principal affilié américain auprès de l’Internationale socialiste. Les membres de DSA construisent un mouvement progressiste pour le changement social, tout en établissant une présence socialiste démocrate ouverte dans les communautés et la politique américaines. »

L’organisation ajoute que « nous sommes socialistes parce que nous rejetons un ordre économique international soutenu par le profit privé, le travail aliéné, la discrimination de race et de genre, la destruction environnementale, et la brutalité et la violence dans la défense du statu quo. »

« Nous sommes socialistes parce que nous partageons une vision d’un ordre social international humain, fondé à la fois sur la planification démocratique et les mécanismes du marché pour parvenir à une distribution équitable des ressources, des emplois ayant un sens, un environnement sain, une croissance durable, l’égalité de race et de genre, et des relations non oppressantes. »

Linda Sarsour sur la scène de la Marche des Femmes de Washington, D.C., le 21 janvier 2017. (Crédit : Theo Wargo/Getty Images)
Linda Sarsour sur la scène de la Marche des Femmes de Washington, D.C., le 21 janvier 2017. (Crédit : Theo Wargo/Getty Images)

Même si le mouvement n’est pas officiellement associé à la militante américano-palestinienne Linda Sarsour, le DSA a les mêmes positions qu’elle, selon le Jérusalem Post.

DSA a participé officiellement à la Marche des Femmes de janvier 2017, dont Sarsour était la coorganisatrice, a indiqué le journal.

DSA a soutenu Bernie Sanders pendant la campagne présidentielle américaine de 2016.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...