Un thérapeute accusé de crimes sexuels contre trois sœurs
Rechercher

Un thérapeute accusé de crimes sexuels contre trois sœurs

Le praticien de PNL dément les accusations d'agression, y compris contre une mineure

Alon Shamir, thérapeute de 50 ans, escorté par des gardes de prison pour une audience à la Cour du district de Jérusalem, le 7 août 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Alon Shamir, thérapeute de 50 ans, escorté par des gardes de prison pour une audience à la Cour du district de Jérusalem, le 7 août 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Un thérapeute pratiquant la programmation neurolinguistique (PNL) a plaidé innocent dimanche des accusations de viol de trois sœurs et d’autres agressions sexuelles à leur encontre.

Alon Shamir, 50 ans, a été arrêté il y a deux semaines et a été inculpé dimanche par la cour du district de Jérusalem. Il est en détention provisoire, car l’accusation a affirmé qu’il pourrait entraver les procédures s’il était libéré.

L’inculpation a accusé Shamir d’être très proche de la famille des sœurs avant et pendant la période des agressions présumées.

Les actes présumés de Shamir n’ont été révélés qu’en 2015, quand les sœurs se sont parlées l’une à l’autre de leur expérience.

Shamir a commencé à travailler comme thérapeute par imagerie guidée en 2006, et a commencé à soigner la sœur aînée cette même année, quand elle avait 17 ans.

En 2013, il s’est qualifié pour être thérapeute PNL. En 2014, il a commencé à soigner la deuxième sœur, et en 2015, la troisième a également commencé une thérapie avec lui.

Les sœurs sont aujourd’hui âgées de 20, 25 et 27 ans.

Il recevait ses clients dans différents endroits, dont son domicile, des jardins publics, et dans sa voiture.

Shamir a été entre autres accusé d’attentats à la pudeur, de viol, et de relations sexuelles avec une cliente.

« L’inculpation elle-même soulève beaucoup de questions et de problèmes », a déclaré dans un communiqué Shiran Golbary, l’avocat de Shamir. « C’est un homme innocent et nous sommes certains qu’après avoir lu et examiné le matériel approprié, l’affaire deviendra claire. »

Il n’y a aucune preuve scientifique en faveur de la thérapie PNL, et elle est considérée comme une « pseudo-science » par les experts. La thérapie par imagerie guidée a autrefois été considérée comme une thérapie alternative, mais commence à être soutenue par la science.

Shamir était un contributeur régulier du site internet Srugim, proposant des conseils de santé et mode de vie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...