Un ultra-orthodoxe frappé par la misère gagne 500 000 shekels à un jeu à gratter
Rechercher

Un ultra-orthodoxe frappé par la misère gagne 500 000 shekels à un jeu à gratter

"Ashkenazi Siman Tov", comme il s'est lui-même appelé, n'avait jamais acheté de jeu à gratter auparavant ; il a remercié Dieu pour ce coup de chance

Un Juif ultra-orthodoxe de la ville de Bnei Brak dans le centre d’Israël vivant dans la misère a gagné 500 000 shekels (plus de 126 000 euros) grâce à un jeu à gratter.

Il avait acheté le ticket d’une valeur d’environ 13 euros sur un coup de tête, le premier qu’il s’offrait de sa vie, d’après des informations.

Il s’est renommé « Ashkenazi Siman Tov » dans ses interviews avec le Yeshiva World News et Arutz 7. Souvent associé à la locution Mazel tov (bonne chance), Siman tov signifie bon signe.

C’est dans la boutique Chazon Ish du centre-ville où il fait ses courses hebdomadaires qu’il s’est procuré le ticket. Siman Tov était en proie à de graves difficultés financières après avoir connu la faillite.

Il a remercié Dieu pour cette aubaine et promis au propriétaire du magasin un généreux pourboire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...