Un vandale savait que ses voisins étaient juifs par la “manière dont ils parlaient”
Rechercher

Un vandale savait que ses voisins étaient juifs par la “manière dont ils parlaient”

James Rizzo avait peint une croix gammée et une insulte sur la porte du garage d’une maison de Staten Island

Nettoyage d'une croix gammée sur la porte d'un garage d'une maison de Staten Island, en octobre 2017. (Crédit : NYPD 23rd Precinct via JTA)
Nettoyage d'une croix gammée sur la porte d'un garage d'une maison de Staten Island, en octobre 2017. (Crédit : NYPD 23rd Precinct via JTA)

Le voisin d’une famille de Staten Island qui avait avoué avoir peint une croix gammée sur leur porte de garage a dit à la police qu’il savait que la famille était juive « à cause de la manière dont ils parlaient. »

James Rizzo, 37 ans, a été arrêté jeudi et inculpé le lendemain. Il a aussi écrit l’insulte « Kyke », mal orthographiée, sur le garage.

Rizzo, qui vit à quelques maisons de la famille, a été filmé par une caméra de surveillance en train de vandaliser la porte blanche à la peinture noire.

Le parquet, dans l’acte d’inculpation, a indiqué que Rizzo, qui a un casier judiciaire, a avoué le crime, a annoncé DNAinfo. Il doit être jugé de deux chefs d’accusation, de crime de haine et de harcèlement aggravé, et est détenu avec une caution de 10 000 dollars. L’avocat de Rizzo a indiqué qu’il souffrait de problèmes mentaux, mais a refusé de le soumettre à un examen psychologique.

Debra Calabrese, qui vit depuis 14 ans dans la maison avec son mari non-juif, avait initialement dit aux médias qu’elle ne voulait pas repeindre le graffiti, parce qu’elle voulait que les gens le voient. La police lui a cependant demandé de le recouvrir une fois l’enquête terminée.

Suite à l’arrestation de Rizzo, une équipe de nettoyage, payée par le conseil municipal, a été envoyée pour laver et repeindre la porte du garage, .

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...