Une artiste veut faire élire Biden-Harris, avec l’aide de Dieu – littéralement
Rechercher

Une artiste veut faire élire Biden-Harris, avec l’aide de Dieu – littéralement

Jeanette Kuvin Oren reprend une expression juive très courante et l'adapte à la campagne présidentielle des démocrates

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

L'artiste juive contemporaine Jeanette Kuvin Oren a créé ce logo juif pour la campagne Biden-Harris, dans le cadre de ses propres efforts pour aider les démocrates à remporter les élections de 2020 (Courtoisie Jeanette Kuvin Oren)
L'artiste juive contemporaine Jeanette Kuvin Oren a créé ce logo juif pour la campagne Biden-Harris, dans le cadre de ses propres efforts pour aider les démocrates à remporter les élections de 2020 (Courtoisie Jeanette Kuvin Oren)

Lorsque Joe Biden, candidat à la présidence des États-Unis, a annoncé le nom de sa colistière, Kamala Harris, l’artiste du Connecticut Jeanette Kuvin Oren a eu une lumineuse idée : « B »H », acronyme de Biden-Harris, ou de « Beezrat Hashem », avec l’aide de Dieu.

B »H est l’acronyme bien connu de « Dieu merci » (Baruch Hashem) ou « Avec l’aide de Dieu » (Beezrat Hashem), expressions hébraïques très souvent utilisées par les Juifs, qui ajoutent souvent l’une ou l’autre à la fin d’une phrase ou d’une pensée.

“Je pense instinctivement à ‘beezrat hashem’ dans ma tête très souvent », a déclaré Kuvin Oren, une artiste contemporaine spécialisée dans l’art juif, l’art des fibres, les mosaïques, les vitraux, la calligraphie, le découpage de papier et la peinture, qui crée des œuvres sur commande pour les synagogues.

Le soir de l’annonce, Kuvin Oren n’a pas perdu un instant, et a couru vers son ordinateur pour faire un rapide croquis. En une heure, elle avait choisi le logo rouge, blanc et bleu et l’avait posté sur Facebook, espérant que son concept se répandrait parmi ceux qui partagent ses idées.

C’est ce qui s’est passé, très vite.

En quelques minutes, Kuvin Oren a commencé à recevoir des messages et des commentaires sur le logo.

« Les gens ont commencé à demander des kippas et des casquettes immédiatement », raconte Kuvin Oren, « mais je ne voulais pas avoir un sous-sol plein de kippas et de casquettes. »

L’artiste Jeanette Kuvin Oren a été contactée par une entreprise de merchandising pour transformer son logo Biden-Harris en swag (Courtoisie Jeanette Kuvin Oren)

Kuvin Oren ne cherchait pas d’opportunité commerciale. Elle souhaite plutôt que tous ceux qui comprennent la référence B »H, c’est-à-dire les membres de la communauté, en particulier ceux qui ont voté pour Trump il y a quatre ans, reconsidèrent leur choix et changent d’équipe lors des prochaines élections.

« Tout cela dans le but d’inciter la communauté juive à soutenir Biden », a déclaré Kuvin Oren. « Je voulais parler aux gens qui ont quitté le parti démocrate parce qu’ils avaient le sentiment qu’il ne soutenait pas Israël et je pense qu’il n’y a pas de meilleur ami d’Israël que Biden. Je veux les faire changer d’avis.”

Jeanette Kuvin Oren a rapidement proposé son logo juif pour la campagne de Biden-Harris (Courtoisie Jeanette Kuvin Oren)

Au cours des quatre dernières années, relate Kuvin Oren, elle a rencontré des coreligionnaires ayant voté pour Trump en raison de sa promesse de déplacer l’ambassade américaine à Jérusalem depuis Tel-Aviv, ce qu’il a fait en 2017.

« Nous, les Juifs, ne pouvons pas seulement voter pour le déménagement de l’ambassade », a déclaré Kuvin Oren, qui passe une partie de l’année en Israël, dans un appartement de Jérusalem qu’elle et son mari possèdent et qui est situé en face du nouvel emplacement de l’ambassade américaine.

« Je fréquente tout le temps toutes sortes de synagogues, je voyage entre ici et Israël, et j’ai vraiment du mal à comprendre mes amis juifs qui ont soutenu Donald Trump », déclare Kuvin Oren, dont la résidence américaine se trouve dans le Connecticut, un quartier qu’elle qualifie de majoritairement démocrate.

Jeanette Kuvin Oren a créé ce logo juif pour la campagne de Biden-Harris, dans le cadre de ses propres efforts pour aider les démocrates à gagner les élections de 2020 (Courtoisie Jeanette Kuvin Oren)

Elle a partagé son logo avec l’ancien sénateur Joe Lieberman, un ami de sa communauté du Connecticut, qui l’a fait connaître dans ses cercles.

Kuvin Oren a protégé les droits d’auteur de son design. Lorsqu’une amie d’un ami de Park City, Utah, qui possède une entreprise de merchandising l’a contactée, elle a accepté qu’ils utilisent son logo, à condition qu’ils reversent tous les bénéfices à la campagne Biden-Harris.

L’ancien vice-président Joe Biden, candidat démocrate à la présidence, et sa colistière, la sénatrice Kamala Harris, D-Californie, lors d’une conférence de presse au lycée Alexis Dupont à Wilmington, Delhi, le mercredi 12 août 2020. (AP Photo/Carolyn Kaster)

« J’ai senti cette ruée », a déclaré Kuvin Oren. « J’ai voulu et j’ai aspiré à créer quelque chose qui aiderait à changer l’administration aux États-Unis.”

Kuvin Oren a vu d’autres versions de son logo affluer sur Internet, mais elle s’en moque.

« C’est un moment existentiel où je ne peux pas rester les bras croisés et ne rien faire », affirme Kuvin Oren. « Ce qui compte, c’est de faire revenir la communauté juive à de vraies valeurs.”

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...