Une course contre la montre pour apporter du sang au Pérou et sauver une Israélienne
Rechercher

Une course contre la montre pour apporter du sang au Pérou et sauver une Israélienne

Magen David Adom demande les autorisations pour envoyer du sang et sauver la vie de Zohar Katz, 21 ans, gravement malade

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Poche de sang. Illustration. (Crédit : Rebecca Zeffert/Flash90)
Poche de sang. Illustration. (Crédit : Rebecca Zeffert/Flash90)

Magen David Adom (MDA) a annoncé dimanche soir qu’il se préparait à envoyer des poches de sang au Pérou pour sauver la vie d’une voyageuse israélienne qui se trouve dans un état critique après une infection de son sang.

Zohar Katz, 21 ans, du kibboutz Yotvata, est sous sédation aux soins intensifs d’un hôpital de Lima, alors que les médecins luttent contre une bactérie qui détruit ses globules rouges.

L’équipe médicale a mené une importante dialyse sur la jeune femme, mais a besoin de sang sain pour remplacer le volume qui a été enlevé de son corps.

Quand Katz est tombée gravement malade, sa famille a appelé, par les réseaux sociaux, les Israéliens du pays d’Amérique du Sud à donner du sang. Beaucoup ont répondu à l’appel, mais ces efforts ont été entravés par les strictes régulations empêchant les personnes ayant été vaccinées dans les six derniers mois de donner leur sang. Les randonneurs qui sont en Amérique latine ont généralement été vaccinés trois mois avant leur voyage.

MDA a déclaré qu’il ferait parvenir le sang nécessaire à l’hôpital dès qu’il surmonterait la bureaucratie complexe pour transférer du sang au Pérou, a expliqué Eli Bean, directeur du service d’urgence.

« Nous luttons contre le temps et nous coordonnons la livraison des poches de sang avec l’hématologue responsable de MDA, qui aidera à faire le nécessaire pour ramener Zohar en Israël dès que possible », a-t-il déclaré.

MDA a annoncé que la procédure de transfert de sang n’était pas simple et demandait une batterie d’autorisations. Le ministère des Affaires étrangères et la compagnie d’assurance Migdal aident aux négociations pour autoriser la livraison de sang.

« Dès que nous aurons le feu vert du Pérou, nous sommes prêts à partir », a déclaré Bean.

Le Dr Eilat Shinar, directrice adjointe de la banque de sang de MDA, a déclaré que 17 Israéliens de Lima avaient donné leur sang, et que les médecins en avaient à présent suffisamment pour les prochains jours, a annoncé la Deuxième chaîne.

« Demain, l’hôpital contactera le ministère local de la Santé pour obtenir la permission de faire venir des poches de sang de l’étranger », a-t-elle déclaré.

Si le plan est mené à bien, un hématologue et un médecin de la banque de sang de MDA partiront au Pérou et aideront à soigner Katz à Lima. Ils évalueront si elle peut être ramenée en Israël.

Le père de Katz, Boki Katz, a expliqué à la Deuxième chaîne qu’il y a quelques semaines, sa fille s’était fait piquer pendant qu’elle était au Brésil.

« Quand elle est arrivée au Pérou, elle est tombée malade et est allée dans une clinique, mais les tests qu’ils ont faits n’ont rien trouvé. Quand elle est arrivée à Cusco, qui a une altitude relativement élevée, elle s’est évanouie. Elle a vomi, a eu des nausées, et des bleus. Dès que je l’ai appris, j’ai pris un avion pour l’Amérique du Sud avec sa sœur. Quand nous sommes arrivés, nous l’avons transférée de la clinique de Cusco à un hôpital de Lima. »

Après son arrivée à l’hôpital, son état de santé s’est rapidement dégradé.

« La bactérie abime les globules rouges, et ça pourrait la tuer, a-t-il déclaré. A l’hôpital, ils ont décidé de l’endormir et maintenant elle a un genre de dialyse. Ils filtrent son sang et ont besoin de beaucoup de poches de sang pour le remplacer. La situation est critique, mais la ramener en Israël n’est pas possible parce qu’elle ne peut pas être déplacée. »

Limor Sherman, consul israélien au Pérou, a déclaré que les membres de la communauté juive de Lima avaient eux aussi répondu à l’appel pour trouver du sang pour la jeune fille, a annoncé la Deuxième chaîne. « Des dizaines [de membres] de la communauté et beaucoup de voyageurs sont arrivés hier et aujourd’hui », a-t-elle déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...