Une école juive de Brooklyn installe des portes blindées contre les fusillades
Rechercher

Une école juive de Brooklyn installe des portes blindées contre les fusillades

"Aucune arme ne pourra ouvrir la porte", a déclaré le directeur de l'école Bnos Menachem au sujet de l'installation des portes de fabrication israélienne

Des enfants et des adultes traversent une rue devant un bus scolaire à Borough Park, un quartier dans le quartier de Brooklyn de New York qui est le foyer de nombreux Juifs ultra-orthodoxes. (AP/Bebeto Matthews)
Des enfants et des adultes traversent une rue devant un bus scolaire à Borough Park, un quartier dans le quartier de Brooklyn de New York qui est le foyer de nombreux Juifs ultra-orthodoxes. (AP/Bebeto Matthews)

JTA — Une école pour filles orthodoxes de Brooklyn a installé des portes blindées à l’entrée de ses salles de classe pour tenir les tireurs à l’écart.

L’école Bnos Menachem, du quartier hassidique de Crown Heights, est la première d’une cinquantaine d’établissements juifs de Brooklyn à installer des portes en métal de 300 kilos, de fabrication israélienne, a rapporté samedi le New York Post.

Chaque porte coute 2 500 dollars. L’école a pu obtenir environ 150 000 dollars de financement du département de la Sécurité intérieur (Homeland Security), a précisé le Post, citant le fabricant Remo Security Doors.

L’installation à Bnos Menachem a débuté la semaine dernière.

Le président de Remo, Omer Barnes, a déclaré qu’une balle pourrait pénétrer la porte mais qu’un tireur ne pourrait pas entrer.

« Aucune arme n’ouvrira la porte », a-t-il dit au Post.

« C’est rassurant de savoir que des mesures de sécurité sont mises en œuvre et qu’ils pensent vraiment à la sécurité des enfants », a déclaré la mère de l’une des élèves au journal.

Après les récentes fusillades dans les synagogues de Pittsburgh et de Poway, en Californie, les communautés du monde entier entraînent leurs fidèles à réagir en cas de fusillade.

A lire : En Europe, les synagogues sont des forteresses. Est-ce la solution pour les USA ?

En mai, le département de la police de New York a déclaré que le nombre de crimes racistes signalés cette année avait quasiment doublé par rapport à celui de 2018 sur la même période. Le quartier de Crown Heights a été le théâtre de plusieurs incidents antisémites.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...