Rechercher

La firme israélienne BioBee propose une alternative aux pesticides

Le Phytoseiulus persimilis adore le goût des araignées rouges ; une nouvelle méthode de culture promet un approvisionnement ininterrompu en petits soldats

Acariens prédateurs de Phytoseiulus persimilis (Crédit: capture d'écran vidéo)
Acariens prédateurs de Phytoseiulus persimilis (Crédit: capture d'écran vidéo)

Une société israélienne de technologie agricole utilise la puissance d’acariens prédateurs pour aider les agriculteurs à lutter contre les infestations des cultures.

Le Phytoseiulus persimilis, un arachnide minuscule, est utilisé depuis longtemps comme alternative naturelle aux pesticides, en raison de son appétit particulier pour l’araignée rouge, un fléau pour les producteurs de fruits et légumes qui se nourrit des feuilles des plantes, tuant rapidement des cultures entières.

Le Persimilis présente plusieurs avantages pour les agriculteurs par rapport aux pesticides : les produits sont plus sains à la consommation, les réglementations d’utilisation sont beaucoup plus simples que pour les poisons et, contrairement aux pesticides, les acariens rouges ne développent pas d’immunité.

Mais la culture du minuscule « terminator » s’est avérée difficile et coûteuse, ce qui remet en question la viabilité de cette solution.

Selon Haaretz, la société israélienne BioBee dit avoir mis au point une méthode secrète et brevetée pour cultiver en masse le Persimilis en laboratoire. Pour ce faire, elle a réussi à créer une alternative alimentaire exclusive à ses proies. Le Persimilis se nourrira, tout en conservant son appétit pour les acariens rouges lorsque ceux-ci sont à proximité.

La société promet que ses nouvelles méthodes de production permettront aux agriculteurs d’Israël et du reste du monde de disposer d’un approvisionnement ininterrompu en acariens chasseurs – une armée de tueurs voraces qui s’attaquent aux destructeurs de cultures tout en laissant les plantes indemnes.

Mais que faire des hordes de persimilis une fois les ravageurs d’origine éliminés ? Cela ne devrait pas être un problème. Lorsque les acariens chasseurs n’ont plus de proies, ils partent ou meurent.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...