Une israélienne entre la vie et la mort après être tombée d’une porte d’avion
Rechercher

Une israélienne entre la vie et la mort après être tombée d’une porte d’avion

Dikla Abitbul est tombé sur le tarmac alors que les passagers quittant Budapest pour Tel Aviv ont paniqué, ont essayé de s'échapper, alors que leur avion était rempli de fumée

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Une femme israélienne est dans un état grave après être tombée de la porte d’un avion de ligne lors d’une évacuation précipitée lorsque les passagers se sont alarmés par la fumée dans la cabine et se sont précipités vers les issues de secours.

Dikla Abitbul, 38 ans, mère de deux enfants originaire de la ville centrale de Lod, était en vacances de cinq jours en Hongrie, organisées par son travail. Elle est soignée dans un hôpital de Budapest, où elle se trouve depuis l’incident survenu vendredi dernier alors qu’elle effectuait son vol de retour de l’aéroport international Ferenc Liszt vers Tel Aviv.

La mère d’Abitbul, Riki Sapirin, a déclaré au site Web Ynet en hébreu que sa fille est sous sédatif et sous respirateur après avoir subi une intervention chirurgicale.

En plus de ses blessures à la tête, Abitbul a des côtes cassées et ses bras sont plâtrés, a dit Sapirin, depuis Budapest où elle avait rejoint sa fille.

Posted by ‎דקלה אביטבול‎ on Thursday, 27 April 2017

L’incident s’est produit alors que l’avion roulait en préparation du vol à destination de Tel Aviv. Un remorqueur d’aéroport a émis une épaisse fumée qui a été aspirée dans la cabine par le système de climatisation de l’avion. Bien que le pilote ait annoncé à plusieurs reprises aux passagers que la fumée provenait de l’extérieur et qu’il n’y avait aucun danger, les personnes à bord ont apparemment quitté leur siège et se sont précipitées vers les issues latérales.

Dans l’agitation, l’équipage de cabine a ouvert les portes pour déployer les toboggans d’urgence, ce qui a permis aux passagers de quitter l’avion. Abitbul est apparemment tombé de l’avion avant l’ouverture de la goulotte.

« Elle n’a pas glissé », explique Sapirin. « Elle n’a pas réussi à glisser. Elle se tenait à l’entrée de l’avion, parmi les cinq premiers passagers qui faisaient la queue en attendant qu’ils ouvrent les toboggans ».

Sapirin a dit que le souffle des moteurs ou peut-être une poussée involontaire des passagers derrière elle a fait tomber Abitbul de l’avion et l’a précipitée sur l’asphalte en contrebas.

Un chirurgien et un médecin-chef de l’hôpital Beilinson de Petah Tikva se sont rendus à Budapest pour l’aider dans le cadre de ses soins, a rapporté Ynet.

L’avion en question, un Boeing 737, a été loué par la compagnie Israir auprès d’une compagnie aérienne tchèque à bas coût pour remplacer un avion qui n’était pas en mesure de voler la veille. Les passagers avaient attendu huit heures pour que leur avion de remplacement soit prêt pour le vol de retour pour Tel Aviv.

Israir a pris des dispositions pour transporter la famille d’Abitbul et les médecins en Hongrie, a rapporté Ynet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...