Une jeune start-up franco-israélienne lève 20 M d’euros sur les terres d’Airbnb
Rechercher
'Airbnb du luxe'

Une jeune start-up franco-israélienne lève 20 M d’euros sur les terres d’Airbnb

Sweet Inn, lancée il y a trois ans par Paul Besnainou, vient de réaliser une substantielle levée de fonds

Sweet Inn, start-up franco-israélienne, propose des appartements luxueux à louer, dans le monde entier, et notamment à Tel Aviv. (crédit : capture d'écran du site internet de Sweet Inn)
Sweet Inn, start-up franco-israélienne, propose des appartements luxueux à louer, dans le monde entier, et notamment à Tel Aviv. (crédit : capture d'écran du site internet de Sweet Inn)

Lancée il y a trois ans, présente à travers 350 appartements a Rome, Paris, Barcelone, Bruxelles, Lisbonne, et Tel Aviv, la start-up explique son concept comme « alliant le meilleur de l’hôtellerie et de l’expérience locale en appartements » sur un marché où elle affronte son puissant concurrent Airbnb.

Pourtant son positionnement en diffère sur plusieurs plans. La jeune pousse ajoute aux services de logements existants sur le marché un service de ménage, de blanchisserie, et de petit-déjeuner.

D’autre part, contrairement a son concurrent direct, la société possède les baux des appartements, haut de gamme uniquement, qu’elle aménage selon ses besoins.

Les Echos Business ont surnommé ce concept « le Airbnb du luxe ».

La levée de fonds de 20 millions d’euros a été menée depuis Israël par deux fonds d’investissements locaux, Qumra Capital et BRM, rejoints par des fonds français et luxembourgeois.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...