Rechercher

Une montre volée à un Juif néerlandais par un nazi restituée à ses héritiers

Le vol de la montre par un soldat nazi serait survenu pendant la déportation d’un Juif néerlandais, Louis Overstrijd, mort plus tard dans le camp de concentration d'Auschwitz

La montre de poche volée à un Juif néerlandais par un nazi pendant la Seconde Guerre mondiale restituée à ses héritiers. (Crédit : Pieter Janssens)
La montre de poche volée à un Juif néerlandais par un nazi pendant la Seconde Guerre mondiale restituée à ses héritiers. (Crédit : Pieter Janssens)

Une montre de poche volée à un Juif néerlandais par un nazi pendant la Seconde Guerre mondiale a été restituée à ses héritiers aux Pays-Bas grâce au petit-fils d’un paysan flamand et à un historien, a rapporté le média Vrt.be.

Gustave Janssens, paysan flamand, l’avait cachée, et celle-ci était restée là pendant 80 ans. Ses proches l’ont retrouvée il y a deux ans, à la mort du fils de M. Janssens.

« Nous avons vidé et vendu sa maison. Par hasard, en nettoyant, nous avons trouvé une vieille montre de poche. Nous savions que mon grand-père Gustave l’avait trouvée un jour, mais nous ne savions plus où elle était passé », a déclaré Pieter, petit-fils de Gustave Janssens, sur Radio 2 Vlaams-Brabant.

Gustave Janssens vivait à Molenstede, près de Diest, quand il a un jour trouvé la montre dans un champ de maïs près de chez lui. Des soldats nazis étaient stationnés à proximité pendant la guerre. Le responsable du vol de la montre appartenait à ce groupe.

Le vol serait survenu pendant la déportation d’un Juif néerlandais, Louis Overstrijd, mort plus tard dans le camp de concentration d’Auschwitz.

L’historien Rob Snijders, à gauche, avec les descendants de Louis Overstrijd et Gustave Janssens et la montre de poche qui les relie, à Rotterdam, aux Pays-Bas, début avril. (Crédit : Pieter Janssens)

« Les soldats se rendaient régulièrement sur ce terrain pour soulager un besoin naturel et c’est probablement comme cela qu’un soldat a perdu la montre. Par la suite, mon grand-père l’a toujours conservée et cachée dans une pendule », a déclaré Pieter Janssens.

Les héritiers de Louis Overstrijd, ses petits-enfants, ont été retrouvés grâce aux efforts de l’historien néerlandais Rob Snijders. La montre leur a été rendue début avril.

Vrt.be rapporte que Louis avait reçu la montre en cadeau de son frère Alfred pour son dix-huitième anniversaire – leurs deux noms sont gravés sur le couvercle de la montre. Celle-ci a été fabriquée en 1910 à Neuchâtel, en Suisse, il y a 112 ans.

« Ces gens étaient très heureux et émus. Ils possèdent très peu de choses de leur grand-père. Parce qu’il a été déporté et assassiné à Auschwitz à un très jeune âge. Et soudain, une montre disparue il y a plus de 80 ans et qui fonctionne toujours arrive chez eux. Pour eux, c’était quelque chose de très spécial », a expliqué Pieter Janssens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...