Une nouvelle édition d’un livre regroupant les discours d’Hitler arbore Trump en couverture
Rechercher

Une nouvelle édition d’un livre regroupant les discours d’Hitler arbore Trump en couverture

L’éditeur note des similarités dans l’analyse combinée des discours du candidat républicain et du dictateur nazi

La couverture et la quatrième de couverture d'une nouvelle édition des discours de Hitler, avec une photo de Donald Trump sur la quatrième de couverture (Crédit : Capture d'écran Amazon)
La couverture et la quatrième de couverture d'une nouvelle édition des discours de Hitler, avec une photo de Donald Trump sur la quatrième de couverture (Crédit : Capture d'écran Amazon)

Deux nouveaux recueils des discours prononcés par le dictateur nazi Adolf Hitler arborent sur leur couverture des photos du candidat à la présidence américaine Donald Trump, rapporte le Guardian dans son édition de lundi.

“My New Order”: Ce livre constitué de deux volumes regroupe les discours tenus par Hitler de 1918 à 1941. La couverture arrière du Volume Un arbore une photo où il lève la main dans un geste similaire au salut nazi.

Dans un texte de présentation du livre publié sur Amazon, l’éditeur, Ishi Press International, affirme : “Il y a des ressemblances claires entre les discours de Trump et ceux de Hitler”.

“Voilà des exemples : Ils se répètent constamment, ils disent les mêmes choses encore et encore. Ils n’admettent jamais avoir fait une erreur, ils ne retirent aucun des mots qu’ils ont pu prononcer. A une quelconque critique, ils répondent par des insultes et des interpellations. Ils utilisent une forme de langage médiocre, des phrases simples que la personne la moins éduquée, ou qui n’a pas reçu du tout d’éducation, saura comprendre », explique l’argumentaire.

Ivana, l’ex-épouse de Trump, avait affirmé que son mari conservait un livre des discours d’Hitler à proximité de son lit, note le Guardian.

Dans un article publié par Vanity Fair, écrit par Marie Brenner, Trump avait déclaré que le livre était un cadeau “de son ami Marty Davis de la Paramount, qui m’avait offert une copie de Mein Kampf, et il est Juif ». Mais Trump avait également nié lire l’ouvrage.

« Si j’avais ces discours, et je ne dis pas que c’est le cas, je ne les aurais jamais lus », avait affirmé Trump à l’époque.

Brenner avait noté dans son article de Vanity Fair que “Trump n’est pas un lecteur” pas plus qu’un passionné de l’histoire. « Peut-être cette possession des discours d’Hitler indique-t-elle principalement un intérêt porté au génie de la propagande qu’était Hitler », avait-elle alors écrit.

David, l’homme qui avait offert l’ouvrage à Trump, avait confié plus tard à Brenner: “Je lui ai donné un livre sur Hitler. Mais c’était « My New Order », les discours d’ Hitler, pas Mein Kampf. J’ai pensé qu’il trouverait ça intéressant. Je suis son ami mais je ne suis pas Juif.”

Selon le Guardian, Sam Sloan, bras droit de la branche américaine de Ishi Press International, avait indiqué que lors de la publication de My New Order, en 1941, il n’y avait “rien sur la couverture arrière… J’ai donc décidé d’utiliser cet espace vide pour une publicité du livre ».

La photographie utilisée par Ishi est extraite de la Une du 10 décembre du journal Philadelphia News, qui avait utilisé le titre “The New Furor” en référence à la “dernière idée ahurissante… d’interdire l’entrée de tous les musulmans” aux Etats-Unis, idée présentée par le candidat présidentiel républicain.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...