Une Palestinienne neutralisée après avoir tenté de poignarder un soldat à Hébron
Rechercher

Une Palestinienne neutralisée après avoir tenté de poignarder un soldat à Hébron

L'attaque intervient au milieu de tensions croissantes sur le mont du Temple à l'approche des fêtes juives et musulmanes

Des soldats israéliens dans la ville de Hébron en Cisjordanie, le 10 juillet 2015 (Crédit photo: Garrett Mills / Flash90)
Des soldats israéliens dans la ville de Hébron en Cisjordanie, le 10 juillet 2015 (Crédit photo: Garrett Mills / Flash90)

Une femme palestinienne a été blessée par balle après avoir tenté de poignarder un soldat israélien dans la ville de Hébron en Cisjordanie, a déclaré mardi matin l’armée israélienne.

L’attaquante présumée a été blessée à la jambe et se trouve dans un état critique, selon les premiers rapports. Le soldat n’a pas été blessé.

La suspecte a été soignée sur place, a poursuivi l’armée israélienne dans son communiqué.

Une vidéo prétendant rapporter la scène montre une femme vêtue en noir couchée sur le sol après les tirs, pendant que des Israéliens mettent en garde de ne pas s’approcher d’elle de peur qu’elle puisse porter un engin explosif.

La tentative d’attentat intervient alors qu’Israël a renforcé les dispositifs de sécurité à Jérusalem et en Cisjordanie avant la journée solennelle de Yom Kippour, qui commence mardi soir, et la fête musulmane de l’Aid al-Adha, qui commence le lendemain.

Les autorités israéliennes ont annoncé lundi qu’elles allaient bloquer la Cisjordanie pendant Yom Kippour, qui se termine mercredi soir, et refuseraient également l’accès au mont du Temple aux hommes musulmans de moins de 40 ans.

Les tensions se sont accrues dans la région depuis que des affrontements se sont multipliés sur le mont du Temple à Jérusalem entre la police israélienne et des Palestiniens, provoquant une légère augmentation des attaques par jets de pierres et cocktails Molotov dans la capitale et aux alentours.

Hébron est souvent le théâtre de tensions entre Juifs et Palestiniens, qui vivent tous deux dans la ville, laquelle abrite le tombeau des Patriarches, le deuxième site le plus sacré dans le judaïsme.

Les Musulmans vénèrent également le site comme la mosquée Ibrahimi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...