Une survivante de la Shoah, 99 ans, se remet du COVID-19 ; son mari en est mort
Rechercher

Une survivante de la Shoah, 99 ans, se remet du COVID-19 ; son mari en est mort

Sara Itzinger, dont le mari Zvi Herschel a été victime du virus, est saluée par son petit-fils ambulancier MDA comme une "femme forte"

Sara Itzinger (à gauche), survivante de la Shoah, et son petit-fils Nissan Hefetz, après son rétablissement suite au COVID-19, mai 2020. (Autorisation)
Sara Itzinger (à gauche), survivante de la Shoah, et son petit-fils Nissan Hefetz, après son rétablissement suite au COVID-19, mai 2020. (Autorisation)

Une femme de 99 ans qui a survécu à la Shoah vient également de surmonter la maladie COVID-19 après un mois d’hospitalisation, a confirmé lundi le centre médical Shaare Zedek de Jérusalem.

« Merci à tous, je veux juste rentrer chez moi », a déclaré Sara Itzinger à sa sortie de l’hôpital, a rapporté le site d’information Ynet.

Son mari, Zvi Herschel Itzinger, également survivant de la Shoah, est mort du coronavirus.

Les Itzinger se sont rencontrés aux États-Unis peu après la Seconde Guerre mondiale, et ils ont vécu à Cleveland Heights avant de s’installer en Israël il y a moins d’un an pour passer du temps avec leur famille. Leur fille unique a déménagé en Israël il y a des années et a 13 enfants et de nombreux petits-enfants.

Le couple vivait à la maison de retraite Maon Horim à Jérusalem, où ils ont attrapé le coronavirus.

Alors que son mari a rapidement succombé à la maladie, Mme Itzinger l’a combattue pendant un mois avant de se rétablir complètement. Le rapport ne précise pas la date du décès de son mari.

Leur petit-fils, Nissan Hefetz, est un urgentiste du Magen David Adom chargé des tests de coronavirus à Jérusalem. Il a personnellement effectué les tests de dépistage du virus pour les Itzinger et les a emmenés à l’hôpital.

« Nous avons eu très peur quand nous avons découvert qu’elle avait été contaminée, parce qu’elle a d’autres pathologies », a déclaré M. Hefetz à Ynet. « Chacun vit le virus différemment, il a eu un léger effet sur elle alors qu’il était sévère dans le cas de mon grand-père.

« Cela a été très dur pour ma grand-mère après la mort de mon grand-père, mais c’est une femme forte et une survivante, qui sait comment gérer les difficultés qu’elle rencontre tout en s’assurant que nous allons bien », a-t-il ajouté.

Itzinger a été emmenée au domicile de sa fille, où la famille fêtera son 99e anniversaire.

« Sara Itzinger nous montre à tous que le coronavirus peut être vaincu à tout âge », a déclaré le Dr Ariel Rokach, directeur du Pulmonary Institute de Shaare Zedek.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...