Rechercher

Une touriste néerlandaise arrêtée après un salut nazi à Auschwitz

La touriste, qui posait pour une photo devant son mari et a dit avoir fait "une mauvaise blague", a écopé d'une amende

L'entrée de l'ancien camp de la mort nazi d'Auschwitz à Oswiecim, en Pologne, le 6 décembre 2019. (Crédit : Markus Schreiber/AP)
L'entrée de l'ancien camp de la mort nazi d'Auschwitz à Oswiecim, en Pologne, le 6 décembre 2019. (Crédit : Markus Schreiber/AP)

La police polonaise a annoncé dimanche avoir arrêté une touriste néerlandaise qui avait fait le salut nazi sur le site de l’ancien camp de la mort d’Auschwitz-Birkenau.

« Des agents de (la ville d’) Oswiecim (sud) ont arrêté aujourd’hui une femme de 29 ans originaire des Pays-Bas », a tweeté la police régionale.

« La touriste avait effectué le salut hitlérien devant la porte ‘Arbeit Macht Frei’ (le travail rend libre) », ont-ils ajouté.

« La détenue a été inculpée pour s’être livrée à de la propagande nazie. Elle a avoué les faits. »

Les procureurs lui ont infligé une amende à titre de sanction, qu’elle a acceptée, selon l’agence de presse polonaise PAP.

L’agence a ajouté qu’elle a été prise sur le vif par des gardes alors qu’elle posait pour une photo prise par son mari.

« Elle a expliqué que c’était une mauvaise blague », a déclaré à PAP Bartosz Izdebski, attaché de presse de la police régionale.

L’Allemagne nazie a construit le camp de la mort d’Oswiecim après avoir occupé la Pologne pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le site de la Shoah est devenu le symbole du génocide par l’Allemagne nazie de six millions de Juifs d’Europe, dont un million sont morts dans le camp entre 1940 et 1945, ainsi que plus de 100 000 non-Juifs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...