Une unité d’élite israélienne travaille au développement d’équipements médicaux
Rechercher

Une unité d’élite israélienne travaille au développement d’équipements médicaux

Face à la pénurie, la 81e Unité du renseignement militaire tente de convertir des appareils respiratoires CPAP bon marché en respirateurs

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un soldat de l'unité technologique du renseignement militaire travaille sur un projet de conversion d'appareils CPAP en ventilateurs respiratoires afin d’aider à la lutte contre la pandémie de coronavirus, en mars 2020. (Crédit : Armée israélienne)
Un soldat de l'unité technologique du renseignement militaire travaille sur un projet de conversion d'appareils CPAP en ventilateurs respiratoires afin d’aider à la lutte contre la pandémie de coronavirus, en mars 2020. (Crédit : Armée israélienne)

Une unité technologique militaire d’élite a pour mission de développer des équipements de protection et du matériel médical improvisé afin d’aider les employés du secteur de la santé dans leurs efforts contre l’épidémie de coronavirus, a annoncé jeudi l’armée.

La 81e unité technologique de la Direction du renseignement militaire s’est concentrée sur la résolution de plusieurs problèmes : celui des respirateurs, de l’équipement de protection et l’amélioration de la collecte de données.

L’unité a œuvré afin de trouver un moyen de convertir facilement des appareils de régulation respiratoire simples appelés machines CPAP en respirateurs – ceux-ci sont en nombre insuffisant et devraient être nécessaires à mesure que le nombre de cas de malades augmente, a indiqué l’armée.

« À ce stade, ils font un prototype afin d’étudier le projet et trouver un moyen de développement plus large », a déclaré l’armée.

Les soldats développent également de nouveaux masques de protection et d’autres équipements à destination des professionnels de la santé en raison d’une pénurie en Israël.

« L’unité est prête à produire jusqu’à 1 000 masques par jour utilisables dans les équipes médicales militaires et civiles », a indiqué l’armée.

Des soldats de l’unité technologique du renseignement militaire travaillent à installer des équipements de sécurité dans une ambulance afin de protéger du coronavirus les chauffeurs, en mars 2020. (Crédit : Armée israélienne)

De plus, ils ont créé un dispositif confinant la partie avant d’une ambulance ou d’une camionnette afin que les véhicules puissent être utilisés pour transporter des porteurs de la maladie sans risquer d’infecter le conducteur. Jusqu’à présent, 50 dispositifs de ce type ont été fabriqués, selon l’armée.

L’unité de renseignement a également travaillé au développement d’une nouvelle application pour mieux gérer les données récoltées lors des milliers de contrôles effectués chaque jour sur les personnes suspectées d’être porteuses du coronavirus.

« Nous faisons face à un événement international et national de grande ampleur. En tant que commandants d’une unité technologique d’élite et de pointe, nous avons la responsabilité d’aider les autorités à trouver une réponse aux défis actuels », a déclaré le commandant de l’unité, qui ne peut être identifié que par son grade et la première lettre de son nom, le Colonel « Lamed ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...