Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Uri Orlev, auteur de livres pour enfants sur la Shoah, meurt à l’âge de 91 ans

Né en Pologne, il a écrit de nombreux livres sur son expérience de la Shoah et, plus tard, des premières années de l’Etat d’Israël. Lapid a salué « un des plus grands écrivains »

Portrait d’Uri Orlev, auteur israélien de littérature enfantine multi-récompensé, chez lui à Yemin Moshe, le 28 juin 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Portrait d’Uri Orlev, auteur israélien de littérature enfantine multi-récompensé, chez lui à Yemin Moshe, le 28 juin 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

L’auteur israélien Uri Orlev, rendu célèbre par les dizaines de livres qu’il a écrits sur sa jeunesse pendant la Shoah et au moment de la création de l’État d’Israël, est décédé, mardi, à l’âge de 91 ans.

Orlev a également traduit des chefs d’œuvres de la littérature polonaise en hébreu.

Le Premier ministre Yair Lapid a écrit qu’Orlev était « l’un des plus grands écrivains de livres pour enfants ».

« Nos enfants ont grandi avec lui. Ses souvenirs de la Shoah et de la création de l’État leur ont enseigné notre histoire », a-t-il déclaré. Son héritage, écrivait Lapid, « est avec nous pour toujours ».

Le ministre de la Culture et des Sports, Chili Tropper, a déclaré que les livres d’Orlev « étaient parvenus à décrire sa jeunesse durant la Shoah et son immigration d’une manière accessible aux enfants et aux adolescents grâce à son style unique ».

Orlev est né en 1931 à Varsovie sous le nom de Jerzy Henryk Orlowski. Sa mère a été tuée par les nazis et son père, capturé par les Russes.

Avec son frère, Orlev a été caché par un membre de sa famille dans le ghetto de Varsovie, mais a finalement été capturé par les Allemands et envoyé au camp de la mort de Bergen-Belsen.

Deux ans plus tard, le camp était libéré par les Britanniques. Orlev et son frère se sont alors rendus en Israël, et Orlev a travaillé dans une étable du kibboutz Ginegar. Son père, qui a survécu à la guerre, les a rejoints en Israël en 1954.

Orlev a commencé à écrire de la littérature pour enfants dans les années 1970 et a publié plus de 30 livres, traduits dans des dizaines de langues.

Parmi ses œuvres les plus célèbres figurent Une île, rue des oiseaux et Cours sans te retourner.

Orlev a remporté le prix Hans Christian Andersen en 1996, considéré comme le prix le plus prestigieux de la littérature enfantine. Il a également reçu le prix du Premier ministre israélien pour les œuvres littéraires hébraïques en 1972 et le prix Bialik de littérature en 2006.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.