USA : un groupe de femmes juives appelle à une loi protégeant l’avortement
Rechercher

USA : un groupe de femmes juives appelle à une loi protégeant l’avortement

Le National Council of Jewish Women est à l'origine d'une lettre de 50 organisations religieuses demandant au Congrès de sauvegarder les procédures médicales

Des manifestants des deux camps concernant l'avortement se rassemblent devant le bâtiment de la Cour suprême des États-Unis lors de la marche pour le droit à la vie, le 18 janvier 2019 à Washington, DC. (Crédit : Mark Wilson/Getty Images via JTA)
Des manifestants des deux camps concernant l'avortement se rassemblent devant le bâtiment de la Cour suprême des États-Unis lors de la marche pour le droit à la vie, le 18 janvier 2019 à Washington, DC. (Crédit : Mark Wilson/Getty Images via JTA)

Plus de 50 organisations confessionnelles ont publié une lettre à l’initiative du National Council of Jewish Women appelant le Congrès à adopter un projet de loi qui préserverait l’accès aux soins en cas d’avortement.

Vingt organisations juives figuraient parmi les 53 groupes qui ont signé la lettre de soutien à la loi sur la protection de la santé des femmes.

Cette mesure assurerait une protection contre les interdictions et les restrictions médicalement inutiles spécifiquement liées à l’avortement. Elle dispose d’au moins 200 soutiens à la Chambre des représentants des États-Unis et de 42 au Sénat.

« Nous affirmons le principe fondateur de notre nation, la liberté religieuse, qui est intégralement liée à la liberté de reproduction. La liberté religieuse comprend le droit de suivre sa foi ou son code moral pour prendre des décisions critiques et personnelles en matière de santé génésique, sans ingérence politique », indique la lettre.

« Bien que nous respections le droit de chaque individu, y compris de nos parlementaires, d’avoir ses propres croyances personnelles et religieuses, la Constitution de notre pays exige que personne n’impose un point de vue religieux unique à tous par le biais du droit civil ou de la réglementation. La loi sur la protection de la santé des femmes est une législation essentielle qui incarne ces idéaux partagés ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...