USA : Une affiche informative destinée aux femmes sur les vols vers Israël rejetée
Rechercher

USA : Une affiche informative destinée aux femmes sur les vols vers Israël rejetée

L'administration portuaire étudie la possibilité d'autoriser l’affiche informant les femmes qu’elles n’ont pas à s’adapter aux hommes ultra-orthodoxes

Une affiche réalisée par Israël Religious Action Center expliquant aux femmes qu'elles ne doivent pas renoncer à leurs sièges sur les vols vers Israël à la demandes des hommes ultra-orthodoxes.
Une affiche réalisée par Israël Religious Action Center expliquant aux femmes qu'elles ne doivent pas renoncer à leurs sièges sur les vols vers Israël à la demandes des hommes ultra-orthodoxes.

Un panneau publicitaire informant les femmes sur les vols vers Israël qu’elles n’ont pas à changer de place pour s’adapter aux passagers juifs ultra-orthodoxes a été rejeté par l’Autorité portuaire de New York et du New Jersey.

Toutefois, l’Administration portuaire a maintenant annoncé qu’elle revoyait ses lignes directrices pour les publicités, « ce qui augmente la probabilité que la publicité sur les sièges puisse éventuellement être affichée dans un aéroport local », selon le New York Times, qui avait signalé dimanche le rejet de l’affiche publicitaire le mois dernier.

Parrainé par Israel Religious Action Center (IRAC), le bras juridique de sensibilisation du mouvement réformé en Israël, la publicité annonce : « Mesdames, s’il-vous-plaît prenez votre place … et gardez-la ». L’affiche explique qu’exiger qu’une personne change de sièges en raison de son sexe est illégal et que les agents à bord ne sont pas autorisés à demander à un passager de changer de place pour permettre la ségrégation entre les sexes.

L’IRAC, projetait d’accrocher ses affiches dans la zone d’embarquement des vols de la compagnie aérienne El Al à l’aéroport international Newark Liberty dans le New Jersey.

Les lignes directrices pour les affiches publicitaires dans les aéroports, les métros et les gares routières indiquent que les affiches doivent présenter un produit ou un service et qu’elles ne peuvent pas proposer un message religieux ou politique. Certaines exceptions sont parfois acceptées pour les annonces de service public mais cette décision est laissée à la discrétion de l’Administration portuaire.

L’IRAC a engagé un avocat spécialisé dans les droits civiques pour convaincre l’Administration portuaire d’autoriser les affiches et ce dernier a déjà présenté des précédents juridiques pour appuyer sa requête, selon le Times.

Ces dernières années, il y a eu une augmentation des plaintes déposées par les femmes qui ont été invitées à changer de place, parce que les passagers Haredi trouvaient que cela était inapproprié de s’asseoir à côté d’une femme. Par exemple, une survivante de l’Holocauste de 81 ans a en décembre dernier poursuivi El Al après qu’on lui ait demandé de changer de place sur un vol de Newark Liberty-Tel-Aviv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...