Israël en guerre - Jour 290

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Yuval Ben Yehuda, 26 ans : Grande amie des chiens, « tout en soleil et lumière »

Assassinée par des terroristes du Hamas en quittant le festival de musique Psyduck le 7 octobre

Yuval Ben Yehuda (Autorisation)
Yuval Ben Yehuda (Autorisation)

Yuval Ben Yehuda, âgée de 26 ans et originaire de Ramat Gan, a été assassinée par des terroristes du Hamas en quittant le festival de musique Psyduck, le 7 octobre dernier.

Sa mère Orly a raconté que Yuval avait attendu qu’elle s’endorme pour partir pour le festival, car elle savait que sa mère ne serait pas d’accord. Le lendemain matin, elle a tenté, sans succès, de joindre Yuval.

Ses proches l’ont cherchée plusieurs jours durant, jusqu’à ce qu’on leur annonce que son corps avait été identifié. Yuval a été inhumée le 10 octobre à Pardesiya.

Elle laisse derrière elle sa mère, Orly, et ses frères et sœurs aînés Orel et Shalev. Son père, Yair, est déjà décédé.

Son amie Inbar Aviad a déclaré à l’antenne de la radio publique Kan : « Yuval était pour moi, comme pour tant d’autres, comme une sœur, quelqu’un de ma famille. Elle nous manque à tous. »

Yuval aimait les animaux et voulait se former à la thérapie canine.

Dans un message en ligne, sa famille a dit qu’elle « aimait danser et chanter, et qu’elle adorait les soirées karaoké. Elle adorait voyager et, pour elle, les festivals de musique incarnaient une forme de liberté, de libération, d’amour et une grande source de bonheur. Elle adorait faire la fête : elle était toujours la première à monter sur la table ou remonter le moral des autres. Elle était tout en soleil et en lumière, et ce pour tellement de monde. »

Sa mère Orly a dit à Ynet, un mois plus tard, qu’elle pensait toujours « qu’elle [allait] soudain ouvrir la porte, m’embrasser et me dire ‘Maman, ne t’inquiète pas, il y aura des jours meilleurs’ ».

Selon elle, Yuval « était la lumière de de foyer, auquel elle apportait bonheur et amour. C’est elle qui m’a appris à danser. Elle aimait les animaux et voulait ouvrir un salon de toilettage pour chiens – elle travaillait dans une boulangerie pour économiser de l’argent et mener à bien ce projet. »

Sa sœur, Orel, a déclaré à un site d’information local que Yuval « était une véritable boule d’énergie à la maison, pleine de joie, et ce dès le plus jeune âge. Elle sentait la détresse des autres et faisait en sorte de les aider ».

Lors de la période de deuil de la shiva, a dit Orel, « tous ses amis ont rappelé sa façon bien à elle de remonter le moral des gens et de les rendre heureux ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.