Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Zelensky : « Je veux qu’Israël choisisse un camp, celui de l’Ukraine »

Lors de la conférence de presse organisée à l'occasion des un an de l'invasion, le dirigeant ukrainien a déclaré reconnaître la situation "complexe" d'Israël vis-à-vis de la Russie

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky quittant une salle après sa conférence de presse à l'occasion du premier anniversaire de la guerre Russie-Ukraine à Kiev, en Ukraine, le 24 février 2023. (Crédit : AP Photo/Efrem Lukatsky)
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky quittant une salle après sa conférence de presse à l'occasion du premier anniversaire de la guerre Russie-Ukraine à Kiev, en Ukraine, le 24 février 2023. (Crédit : AP Photo/Efrem Lukatsky)

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a déclaré vendredi qu’il souhaitait qu’Israël « choisisse un camp, celui de l’Ukraine », dans le cadre de l’invasion en cours de son pays, plutôt que de tenter une médiation avec la Russie.

S’exprimant lors d’une conférence de presse organisée à l’occasion du premier anniversaire de l’invasion russe, Zelensky a déclaré qu’il reconnaissait la situation « complexe » d’Israël et a noté une « amélioration » des liens entre Kiev et Jérusalem. Ses remarques soulignaient également la frustration persistante de l’Ukraine à l’égard d’Israël en raison de son refus de fournir des armes tout en refusant de condamner fermement la Russie.

Au fur et à mesure que la guerre progresse, Israël insiste de plus en plus sur le fait qu’il est en réalité du côté de l’Ukraine (Israël a fourni plus de 22,5 millions de dollars d’aide humanitaire et a mis en place un hôpital de campagne pour soigner les Ukrainiens blessés dans les premiers jours de la guerre). Jeudi, elle a voté, aux côtés de 140 autres pays, en faveur d’une résolution de l’Assemblée générale des Nations unies rédigée par Kiev et demandant à la Russie de retirer ses forces du territoire ukrainien.

Pourtant, le refus d’Israël d’envoyer des armes – une position qu’il a justifiée en faisant valoir qu’il ne pouvait pas risquer de rompre ses liens avec la Russie, dont l’approbation est nécessaire pour opérer dans le ciel contrôlé par Moscou au-dessus de la Syrie afin d’empêcher l’implantation militaire de l’Iran à sa frontière nord – a contribué à donner l’impression que l’État juif a adopté une position neutre dans cette guerre.

La semaine dernière, deux députés israéliens ont déclaré, après avoir rencontré Zelensky à Kiev, qu’il était temps pour Jérusalem de cesser de « rester assise sur le banc de touche » et de fournir un soutien « significatif » à l’Ukraine, y compris au niveau militaire.

Lors de la conférence de presse de vendredi, un journaliste israélien a demandé à Zelensky comment Israël aidait l’Ukraine à limiter l’aide iranienne à la Russie et si les prétendues frappes israéliennes sur les transferts d’armes iraniennes avaient aidé l’Ukraine.

Zelensky a déclaré que s’il pouvait répondre à ces questions, il refusait néanmoins de le faire afin de ne pas « compromettre la récente amélioration des relations Ukraine-Israël ».

« Pendant longtemps, au cours de cette guerre, j’ai vraiment été désireux d’obtenir le soutien d’Israël, non seulement de la part du public – car il y a beaucoup de soutien là-bas – mais aussi de ses dirigeants politiques », avait-il précédemment déploré.

« Historiquement, l’Ukraine a eu d’excellentes relations avec Israël », a-t-il noté, expliquant qu’il a tenu de nombreuses conversations avec différents responsables israéliens concernant la position de Jérusalem.

« Il a été difficile de changer leur position parce qu’Israël a une situation complexe au regard de ses relations avec la Russie, l’Iran, et la Syrie entre autres », a-t-il poursuivi.

« Mais j’aimerais beaucoup qu’ils ne soient pas un médiateur dans cette guerre, mais bien qu’ils choisissent un camp – le camp ukrainien », a déclaré Zelensky.

Au cours des premiers mois de la guerre, Israël a cherché à utiliser sa position unique, rendue possible par ses liens de travail étroits avec la Russie et l’Ukraine, pour servir de médiateur entre les parties. Le Premier ministre de l’époque, Naftali Bennett, s’était rendu à Moscou et avait eu une série d’appels avec Vladimir Poutine et Zelensky durant plusieurs semaines.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, à gauche, rencontrant le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, à Jérusalem, le 24 janvier 2020. (Crédit : Haïm Zach/Bureau du Premier ministre)

Mais cette initiative n’avait pas porté ses fruits et le dossier avait été mis de côté après plusieurs mois, pour se concentrer sur les troubles politiques internes qui ont finalement conduit à l’effondrement du gouvernement de Bennett. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’était engagé, avant son entrée en fonction, à revoir la position d’Israël et avait également spéculé sur le fait qu’il pourrait bien être appelé à servir de médiateur entre les parties, comme Bennett avait essayé de le faire.

Mais Zelensky a clairement indiqué vendredi que ce n’était pas ce que souhaite l’Ukraine.

« Je ne peux imaginer qu’Israël soutienne cette guerre », a-t-il déclaré, semblant assimiler tout ce qui n’est pas un soutien total à l’Ukraine à un soutien à la poursuite de l’effusion de sang.

« Israël est un pays qui a connu la guerre pendant des dizaines d’années, je ne peux donc pas imaginer qu’il soutienne la guerre ici », a ajouté Zelensky.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.